Edition du jeudi 23 novembre 2017

« L’innovation : cela s’apprend ! »

Développeur Territorial d’Activités, Olivier Fourquin précise l’intérêt et les enjeux du colloque européen InnovENT-E, le 15 juin à Strasbourg.

 

Olivier Fourquin. InnoVENT-E

Olivier Fourquin., Développeur Territorial d’activités pour le Grand Est- InnoVENT-E

Une entreprise française sur 20 exporte.  C’est peu. Mais une entreprise sur deux exporte dès lors qu’elle sait innover. D’où l’intérêt de former les entreprises pour les aider à se développer et aller chercher de nouveaux marchés dans les pays à forte croissance.
C’est précisément l’objectif du colloque européen organisé le 15 juin à la Maison de la Région, à Strasbourg, par InnoVENT-E.
« InnovENT-E est un programme fondé conjointement par le Groupe INSA (Institut National des Sciences Appliquées), l’Université de Lorraine, le Groupe UT (Universités de Technologie) et le groupe CESI, explique Olivier Fourquin, Développeur Territorial d’Activités pour le Grand Est. Il s’agit de contribuer à la montée en compétences des PME-PMI en matière d’innovation et d’export. Cette mobilisation exceptionnelle de l’Enseignement Supérieur autour des PME-PMI a pour ambition d’affirmer à nouveau son rôle d’acteur du développement économique des territoires. »

Trois étapes

Comment ? « Le but est de mettre ensemble les PME et les apprenants, en présence des politiques qui, eux, sont à la manœuvre pour trouver des aides dans la cadre du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII)Ainsi pourra-t-on comparer les stratégies d’innovation et d’exportation mises en place dans différents pays européens. Et bénéficier des retours d’expérience. Car l’innovation, cela s’apprend » souligne Olivier Fourquin. De quelle manière ?
« Trois étapes paraissent essentielles au Développeur Territorial d’Activités du Grand Est  :
1- Tout d’abord il faut poser un diagnostic de situation de l’entreprise. Evaluer ses forces et ses faiblesses.
2- Ensuite, l’entreprise doit avoir un ‘’Monsieur innovation’’ comme il existe un ‘’Monsieur sécurité’’ par exemple. Il s’agit par conséquent de trouver un animateur chargé de l’innovation.
3- Enfin, il faut former cet animateur. C’est le rôle d’InnovENT-E qui adaptera la formation en fonction des spécificités de l’entreprise. »
L’innovation apparaît comme une condition nécessaire à l’exportation. Les dirigeants de PME-ETI qui le souhaitent peuvent encore s’inscrire à ce colloque.

M.G.

Lire Aussi