Edition du samedi 21 octobre 2017

Eckert soutient Benoît Hamon

Eckert soutient Benoît Hamon

Le secrétaire d’Etat au budget, Christian Eckert qui sera candidat PS aux législatives, a soutenu Manuel Valls lors de la primaire à gauche. Mais il ne suit plus l’ancien Premier ministre quand il annonce son vote en faveur de Macron.

Christian Eckert, candidat aux législatives dans le Pays-Haut de Meurthe-et-Moselle sous les couleurs du PS

Christian Eckert, candidat aux législatives dans le Pays-Haut de Meurthe-et-Moselle sous les couleurs du PS

Christian Eckert écrit : « Mon choix aux Présidentielles »
« Ce moment de la vie politique française (voire…internationale) est bien évidemment inédit et nécessite de garder beaucoup de mesure dans nos expressions.
Pour ma part, je n’ai pas commenté les hésitations, les revirements, les ralliements, les renoncements, les tractations, les investitures des uns et des autres durant les dernières semaines.
Pour autant, je les observe.
Bien avant les primaires de la gauche, j’ai écrit que je ne soutiendrai pas la démarche d’Emmanuel Macron et que je ne solliciterai pas l’investiture de son mouvement. Je le connais et ne partage ni la forme ni le fond de son action. J’ai soutenu sans réserve Manuel Valls lors de la primaire et ai pris acte de la victoire de Benoît Hamon.
Les « affaires », comme les sondages, les postures ou les prises de position ne m’ont pas fait changer d’avis, contrairement à certains qui signaient un jour un appel au retrait du candidat qu’ils parrainaient quelques jours plus tard, simultanément à un accord électoral entre des formations politiques.
Toutes ces attitudes renforcent les mouvements extrémistes et contribuent à décrédibiliser dangereusement nos institutions. Toutes perfectibles qu’elles soient, elles restent le socle de notre démocratie.
Adhérent du Parti Socialiste depuis plus de 35 ans, élu député en 2007 et 2012 sous sa bannière, ma seule démarche a été de solliciter à nouveau l’investiture des militants et des instances de mon parti. Elle m’a été accordée sans aucune opposition.
Fidélité à mes valeurs de gauche, lucidité pour prendre en compte l’évolution de notre société et du monde, responsabilité pour soutenir les bonnes idées même lorsqu’elles ne viennent pas de « mon camp », tels sont les principes qui seront les miens dans les moments politiques qui s’ouvrent.
Manuel Valls a annoncé ce matin son vote au premier tour de la Présidentielle en faveur d’Emmanuel Macron. Cela n’est pas mon choix, et je serai ce mercredi 5 avril aux côtés de Benoît Hamon lors de son meeting à Nancy. »

Lire Aussi