Edition du jeudi 17 août 2017

    Onze candidats pour l’Elysée

    Le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius, a donné ce samedi, la liste des candidats ayant obtenu au moins 500 parrainages.

     

    En route pour le palais de l'Elysée

    En route pour le palais de l’Elysée (Omnilogie.fr)

    Fin du suspense. On savait que huit candidats étaient d’ores et déjà qualifiés pour prendre le départ de la course à l’Elysée. Mais au dernier moment, trois autres ont obtenu les fameux parrainages. Il s’agit de Jacques Cheminade, Jean Lassalle et Philippe Poutou. Ils viennent ainsi s’ajouter à Nathalie Arthaud, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon.

    Combien de « parrains » ?

     Pour que la candidature soit validée par le Conseil constitutionnel, il ne suffisait pas d’avoir 500 signatures d’élus (grands électeurs), encore fallait-il une répartition équilibrée respectant, notamment, des critères de variété géographique parmi 42.000 élus de France.
    Ainsi, François Fillon (LR) arrive-t-il en tête, toutes catégories confondues, avec un total de 3.635 « parrains ». Il est suivi par le socialiste Benoît Hamon (2.039 parrainages), Emmanuel Macron (1.829), le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon (805), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (707), Nathalie Arthaud pour Lutte ouvrière (637), la présidente du Front national Marine Le Pen (627) et François Asselineau (587). Jacques Cheminade a obtenu 528 parrainages, Jean Lassalle, député centriste des Pyrénées-Atlantiques, 708 signatures et Philippe Poutou pour le Nouveau parti anticapitaliste (NPA), 573.

    Les dates de la campagne

     Les élections auront lieu le 23 avril (premier tour) et 7 mai 2017 (deuxième tour) et sera suivie par les élections législatives des 11 et 18 juin.
    La campagne de cette élection pas tout à fait comme les autres, en raison des « affaires » qui ont défrayé la chronique, commencera en fait le 20 mars avec un premier débat télévisé sur TF1 entre cinq des onze candidats (Fillon, Hamon, Macron, Mélenchon, Le Pen). Autrement dit, les six « petits » candidats seront absents de ce premier débat ce qui pose un réel problème en termes d’égalité des chances et même de démocratie.
    Il est vrai que la campagne officielle ne commencera que le 10 avril et prendra fin le 21 avril à minuit. Toute publication de son sondage sera alors interdite.
    Dimanche, 23 avril, 1er tour de la présidentielle.
    Les deux candidats sélectionnés pourront participer au second tour. La campagne officielle s’ouvrira le 28 avril et prendra fin le 5 mai à minuit.
    Dimanche 7 mai : second tour de la présidentielle.
    La proclamation des résultats devrait avoir lieu le 11 mai. Le mandat de François Hollande prendra fin le 14 mai à minuit.

    E.L.

    Lire Aussi