Edition du mardi 30 mai 2017

    Primaire à droite : on vote dimanche

     

    Au lendemain du dernier débat entre les sept candidats à la primaire à droite et à deux jours du premier tour de scrutin, dimanche 20 novembre, Juppé, Sarkozy et Fillon font la course en fête. Mais une surprise n’est pas impossible.

    primairephotoLe débat entre les sept candidats à la candidature suprême, jeudi soir, sur France 2, a été plutôt mièvre et plutôt sans relief. La plupart des observateurs ont cependant considéré que François Fillon avait dominé le débat. Peut-être.
    On retiendra surtout la mine déconfite de Sarkozy lorsque David Pujadas lui demande s’il a touché de l’argent en liquide de Ziad Takieddine pour sa campagne de 2007. « Quelle indignité ! Sur le service public ! s’est offusqué Sarkozy. Vous n’avez pas honte de donner écho à un homme qui a fait de la prison ? »  Bref, service public ou pas, Pujadas est un journaliste comme un autre qui a bien raison de poser des questions même, et peut-être surtout, quand elles fâchent.
    Pour le reste, le dernier débat télévisé n’a pas permis de démarquer de façon absolue les trois hommes de tête. Un sondage avant débat donne Juppé en tête (31%) suivi de Nicolas Sarkozy (30%) et François Fillon (27%). On le voit, on est dans la marge d’erreur.
    Mais il est vrai que si Fillon arrive deuxième du premier tour, il sera forcément premier du second tour. Puisque sur son nom vont s’agréger tous les électeurs hostiles à Juppé (en raison de son rapprochement avec François Bayrou, « le traître »). Mais si Fillon est classé troisième au premier tour, il appellera à voter Juppé plutôt que Sarko. Du billard à trois bandes, la politique.
    En tout cas, la campagne est terminée. Les jeux sont faits. La parole est aux électeurs.

    Aux urnes citoyens !

    Dimanche, 20 novembre, on passe au vote. Le vote n’est pas réservé aux militants. Il est ouvert à tous les citoyens inscrits sur les listes électorales qui doivent adhérer à une charte et payer 2 €.
    10.22 bureaux de seront ouverts.
    Pour connaître le bureau de vote le plus proche, il suffit de consulter la carte publiée par la Haute autorité de la primaire à droite.
    http://www.primaire2016.org/ou-voter/
    Combien de votant ? C’est l’inconnue. Plus de 700.000 bénévoles sont mobilisés pour s’occuper du scrutin. Pour la primaire à gauche, 2,5 millions d’électeurs s’étaient déplacés.

    E.L.

    Lire Aussi