Développement économique et emploi dans le Grand Est

Politique-en-faveur-de-l'emploi
Politique en faveur de l’emploi (DR)

Première réunion du Comité de Pilotage du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) aujourd’hui à Metz.

Philippe Richert, Président de la Région Grand Est, a présidé la 1ère réunion du Comité de Pilotage du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) dans le Grand Est, ce vendredi 16 septembre 2016, à la Technopôle de Metz, en présence de Jean Rottner, Vice-Président « Compétitivité des Territoires », Isabelle Héliot Couronne, Conseillère Régionale, Présidente de la Commission Innovation, et de Sylvain Waserman, Conseiller Régional, Président de la Commission Développement Economique. Cette démarche est également portée par Lilla Mérabet, Vice-Présidente « Innovation & Recherche », et Catherine Zuber, Conseillère Régionale, Déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire et à la vie associative.

« L’objectif de cette démarche est d’abord de faire face aux enjeux auxquels le territoire est confronté en matière de croissance et d’emploi. Il s’agit aussi d’imaginer des solutions adaptées aux territoires et aux entreprises. A travers un dialogue efficace, les collectivités (Métropoles, agglomérations et communautés de communes) sont à même de mettre en place une future gouvernance de l’action publique au plus près du terrain. Enfin, le SRDEII est l’une des premières occasions d’harmoniser les politiques régionales de développement économique, d’innovation et d’emploi. », a déclaré Philippe Richert.
La Région Grand Est a saisi cette opportunité pour élaborer une vision partagée du développement économique de son territoire. Elle souhaite en outre fédérer l’ensemble des forces vives au service de ce développement qui reste la préoccupation majeure des citoyens.

 Une gouvernance partagée

Afin de mener cette démarche et de bien relever le double enjeu de la fédération des acteurs et du dialogue, un Comité de Pilotage a été créé, réunissant les métropoles, les agglomérations, les départements, les chambres consulaires, des représentants des finances, du monde de l’entreprise, des pôles de compétitivité, des SATT1 (sociétés d’accélération du transfert de technologies) des Centres de ressources technologiques (CRT), de l’Université, des associations des Maires de France, du CESER et de l’Etat. Il s’inscrit dans une démarche pérenne d’échanges avec les forces vives du développement économique, de l’innovation et de l’internationalisation.

Cette première réunion a notamment permis de rappeler les objectifs, les grands principes et les enjeux de l’élaboration du SRDEII.
Elle a également été l’occasion de présenter Be Est, une plate-forme web destinée aux entreprises ainsi qu’aux acteurs économiques et institutionnels de la Région afin de les inviter à exprimer leurs visions et ainsi participer à la définition des orientations économiques du Grand Est. Cette plate-forme sera accessible en ligne ce mardi 20 septembre 2016. Une consultation ouverte aux citoyens sera par ailleurs menée afin qu’ils puissent partager leur vision quant à l’avenir économique de la Région.

Deux principes clé : le dialogue et l’opérationnalité

La Région Grand Est a décidé de mettre en place une démarche résolument ouverte et fondée sur un important travail de dialogue avec :

  • Les acteurs économiques du territoire, en les associant aux décisions stratégiques. La Région a pour objectif de consulter 1 000 entreprises de son territoire ainsi que l’ensemble des représentants institutionnels au premier rang desquels figurent les chambres consulaires,
  • Les acteurs publics, pour fédérer autour d’une stratégie de développement économique partagée.

Elle souhaite, en outre, que le SRDEII, fruit de cette co-construction, soit à visée très opérationnelle. Il permettra alors d’établir avec les métropoles d’une part, mais également avec les autres EPCI, d’autre part en charge du développement économique une contractualisation, véritable plan d’action, permettant ainsi au plus près des réalités des territoires, de mettre en place les solutions les plus adaptées.

Rappel du SRDEII :

Placé sous la responsabilité et le pilotage de la Région, le SRDEII définit les orientations en matière de soutien à l’internationalisation, d’aides aux entreprises, à l’investissement immobilier et à l’innovation des entreprises, ainsi que les orientations relatives à l’attractivité du territoire régional et au développement de l’économie sociale et solidaire.



Lire Aussi