Edition du jeudi 23 novembre 2017

C.P. Aides et subventions de la Région

La Commission permanente du Conseil régional s’est réunie ce vendredi 1er juillet 2016, sous la présidence de Philippe Richert. L’ordre du jour de cette Commission comprenait 375 rapports et un montant global d’aides attribuées de 176 M€.

 

CENTRE POMPIDOU METZ - CULTURE - ART - EXPOSITIONS - PREPARATIF - OUVERTURE - NUIT - AMBIANCE NOCTURNE. Metz 30 avril 2010. Le Centre Pompidou-Metz et la cathédrale de Metz la nuit.

Centre Pompidou de Metz (DR)

Economie / Emploi / Innovation :

  • Près de 6 M€ pour l’emploi et le développement économique du Grand Est,

Transports :

  • La Région Grand Est s’engage pour rénover et moderniser le réseau ferroviaire en Champagne-

Ardenne,

  • 3 M€ pour les aéroports de Vatry et Lorraine-Airport : la Région investit pour les aéroports régionaux,

Aménagement du territoire – Transfrontalier :

  • Défense de la qualité de vie en milieu rural : 4,9 M€ pour 432 communes de moins de 2 500 habitants,
  • La Région Grand Est facilite la mobilité des frontaliers,

Culture :

  • Rayonnement culturel du Grand Est : 500 000 € supplémentaires pour le Centre Pompidou-Metz.

Défense de la qualité de vie en milieu rural : 4,9 M€ pour 432 communes de moins de 2 500 habitants

Le plan régional de soutien aux investissements des communes de moins de 2 500 habitants, d’un montant de 23 M€, se poursuit avec l’attribution d’une somme de 4,9 M€ lors de la Commission permanente du 1er juillet 2016, placée sous la présidence de Philippe Richert, Président du Conseil régional du Grand Est. La Région Grand Est participe ainsi aux chantiers prévus dans 432 communes qui oeuvrent pour l’amélioration du cadre de vie et leur embellissement.

 « La ruralité dans notre Région n’est pas une faiblesse, elle est une de nos forces. Nous avons la chance d’avoir des territoires diversifiés, et c’est notre rôle de les aider au mieux. En mettant en place le Plan pour la Ruralité, nous avons souhaité être présents auprès de tous, afin que tous les territoires ruraux aient les capacités de fournir une qualité de vie à leurs habitants. », a appuyé Philippe Richert.
Deuxième tranche du plan régional de soutien aux communes de moins de 2 500 habitants, dont le montant total est de 23 M€, le montant des aides approuvé ce 1er juillet lors de la Commission permanente s’élève à 4 910 371€. Il bénéficiera à 432 communes, pour un montant total d’investissement de plus de 52 M€, soit autant de chiffre d’affaires pour les entreprises locales du bâtiment. Ces aides régionales sont plafonnées à 20 000 € et limitées à 20 % du coût des travaux prévus en 2016.
Travaux de voirie ou de mise en sécurité, enfouissement de réseaux ou éclairage public, mise en valeur du petit patrimoine, aires de jeux ou rénovation de logements communaux : la Région Grand Est participe aux investissements de ces communes rurales, 95 communes en Alsace, 111 communes en Champagne- Ardenne et 226 en Lorraine.
Facteurs d’emplois et d’activité pour de nombreuses entreprises locales, ces travaux permettent de moderniser les services rendus à la population, d’embellir le territoire et d’améliorer le cadre de vie.
Avec ces nouveaux dossiers, le nombre de communes aidées dans le cadre du plan régional de soutien aux communes de moins de 2500 habitants se monte à 468 pour un total de subventions régionales de 5,44M€.

Près de 6 M€ pour l’emploi et le développement économique du Grand Est

 Lors de la Commission permanente de ce vendredi 1er juillet 2016, 37 dossiers économiques ont été votés, pour une enveloppe globale de près de 6 M€. Cette enveloppe permettra la création et le maintien de 445 emplois sur tout le territoire.

Soutenir le développement des entreprises : 217 emplois créés 

Des subventions régionales de plus de 3 M€ ont été attribuées à 145 entreprises du territoire, permettant ainsi la création directe de 217 emplois.

Parmi les entreprises soutenues, on peut citer :

  • La SARL Raif Alsa Alelor, à Mietesheim (67), fabricant de condiments et d’assaisonnements, qui souhaite créer une nouvelle sauce pour se positionner sur le marché en France et à l’export et passer ainsi d’opérateur régional à national à l’horizon 2020. Avec une aide régionale de 101 325 €, l’entreprise a créé 10 nouveaux emplois.
  • L’entreprise Créavégétal, située à Woippy (57), fabricant de terreau et créateur de murs végétalisés, qui a reçu une subvention régionale de 20 000 € lui permettant de se développer et de recruter 5 personnes.
  • Le Centre de la Bonneterie, situé à Rosières-près-Troyes (10), association assurant la promotion de la filière textile en Champagne-Ardenne, a bénéficié d’une aide de la Région de

40 730 € pour son programme d’actions 2016 et notamment pour l’organisation d’une animation économique sur les vêtements connectés, intitulée « Citext Europe ». L’un des objectifs du Centre de la Bonneterie est de sécuriser les emplois du textile en Champagne-Ardenne.

Accompagner la reprise d’entreprises : 183 emplois repris ou créés

Pour soutenir le maintien d’emplois dans le cadre de reprises d’entreprises, la Région a voté une enveloppe totale de plus de 655 800 €. Ces aides permettront de maintenir 166 emplois et d’en créer 17 en CDI, soit 183 postes repris ou créés au total.

Favoriser l’entrepreneuriat social avec l’ESS

L’Economie Sociale et Solidaire (ESS) représente un gisement d’emplois important en Alsace Champagne-Ardenne Lorraine. En soutenant les initiatives relevant de ce secteur, la Région contribue à la création d’emplois durables tout en assurant la promotion de l’entrepreneuriat social. Une enveloppe totale de près d’1,4 M€ a été votée pour accompagner 76 associations d’Economie Sociale et Solidaire, permettant la pérennisation de 12 emplois et la création de 34 nouveaux postes.

Aides à l’export

La Région accompagne les PME et TPE dans leur développement à l’international. Lors de cette Commission permanente, une enveloppe de 581 201 € a été votée pour soutenir 55 projets, allant du conseil à l’export à la prospection internationale lors de salons.

En agissant ainsi sur les leviers de croissance dont elle a la compétence, la Région Grand Est affirme sa capacité à relancer l’emploi ! 

La Région rénove et modernise le réseau ferroviaire en Champagne-Ardenne

TER-Champagne-ardenne-718x482

photo connexiontt.com

La Région Grand Est, Autorité Organisatrice des Transports, entend répondre efficacement aux besoins de ses territoires en conduisant de nombreuses actions pour développer et moderniser le réseau ferroviaire. Ainsi, la Commission permanente de ce vendredi 1er juillet 2016, placée sous la présidence de Philippe Richert, a-t-elle décidé de participer, à plus de 2,6 M€ pour l’année 2017, aux travaux de remise à niveau de la ligne TER Charleville-Mézières – Givet, dans la pointe des Ardennes.
La Région s’engage également, pour un montant de 54 M€, au financement de l’électrification de la ligne Paris/Belfort, dite « ligne 4 », sur la section Gretz – Troyes et l’antenne Longueville/Provins.

 

Lire Aussi