Région Grand Est : 142 dossiers, 133 M€ d’aides

La Commission permanente du Conseil régional du vendredi 23 février 2018 a attribué 133,62 M€ d’aides. Dont 2,9 M€ pour soutenir 80 entreprises.

Répondre aux besoins des entreprises, les accompagner dans leurs projets, développer la compétitivité, renforcer l’attractivité, encourager l’innovation et l’entrepreneuriat : autant d’objectifs que la Région Grand Est poursuit dans le cadre de sa politique économique.
Grâce au travail mené avec les partenaires et les acteurs de proximité, les dispositifs régionaux sont déployés avec efficacité sur tous les territoires.

L’exemple de Carrières et fours à chaux, à Dugny-sur-Meuse (55)

L’entreprise Carrières et fours à chaux fabrique de la chaux sous différente forme. Elle emploie 81 personnes sur son site de Dugny-sur-Meuse. Afin d’honorer un nouveau marché d’approvisionnement conclu avec une entreprise sidérurgique allemande, le site meusien doit produire, stocker puis livrer par voie ferroviaire et routière, 280 000 tonnes par an de calcaire broyé. Ce projet représente un investissement global de 6,2 millions d’euros. Il s’accompagne de la création de 4 nouveaux emplois.
La Région Grand Est accompagne cette entreprise à hauteur de 200 000 € pour son projet de développement.

 Promouvoir l’artisanat et les métiers d’arts

Travail du grès par Julie Bernaudin (photo Pascal Bodez-RGE)
Travail du grès par Julie Bernaudin (photo Pascal Bodez-RGE)

Partenaire des artisans, la Région s’attache à soutenir l’artisanat et à promouvoir les professionnels des métiers d’art.
Ainsi, la Région a notamment aidé pour la refonte du site régional des métiers d’art, afin de le faire évoluer vers une dimension Grand Est et plus moderne. Actuellement www.metiersdartlorraine.org, le nouveau site aura pour adresse www.metiersdart.grandest.fr. Ce portail présentera, par fiches individuelles, des ateliers et manufactures des métiers d’arts, des centres de formation et des lieux de ressources dans le Grand Est.
Il permettra ainsi la promotion collective des richesses régionales dans des domaines d’excellence tels que l’ameublement, la décoration, la vannerie, la pierre, le verre et le cristal ou encore le métal, le textile ou la céramique.
La Région apporte également son soutien à des manifestations de promotion des métiers d’art régionales et nationales. Dans ce cadre, une aide globale de plus de 18 300 € a été attribuée pour la tenue de plusieurs manifestations, parmi lesquelles la Quinzaine – week-end des créateurs (du 13 au 25 mars 2018 à Villers-lès-Nancy), la Foire internationale de Verdun (du 13 au 17 septembre 2018), d’Arts en Artisans (du 19 au 21 octobre 2018 à Montigny-lès-Metz).

 Aider la création et la reprise d’entreprises

Mis en place par la Région Grand Est depuis le 1er janvier dernier, la politique « Be Est Entreprendre #Parcours » fait partie de la nouvelle offre d’accompagnement en faveur des créateurs et repreneurs d’entreprise du Grand Est.
#Parcours vise à sécuriser les démarches de création et de reprise d’entreprise en offrant un accompagnement sous la forme d’un parcours complet (préparation de projet, financement, suivi post création/reprise pendant 3 ans, coach).
Il s’adresse aux créateurs et aux repreneurs d’entreprise ayant des difficultés d’accès au système bancaire classique (demandeurs d’emploi de plus de 6 mois, bénéficiaires des minimas sociaux, jeunes de moins de 29 ans). L’objectif régional est d’accompagner 2 000 projets en 2018 et 2019.
Lors de la Commission permanente de ce jour, la Région a attribué une aide de près de 2 millions d’euros pour soutenir les opérateurs chargés d’offrir les services d’accompagnement à destination des créateurs/repreneurs d’entreprise du Grand Est, dans le cadre de cette politique.

En outre, pour soutenir le maintien d’emploi dans le cadre de la transmission/reprise et de la création d’entreprises, la Région a également accordé une aide de 15 000 € en faveur de 4 futurs salariés-associés, pour la création de la nouvelle Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) Commown, à Strasbourg (67). Cette SCIC est spécialisée dans la location d’appareils électroniques respectueux de l’environnement et des acteurs participants à la chaîne de construction.

 Accompagner l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)

Tri d'Union à Stirfing-Wendel (Photo Pascal Bodez, RGE)
Tri d’Union à Stirfing-Wendel (Photo Pascal Bodez RGE)

En accompagnant le secteur de l’ESS, la Région contribue à créer ou maintenir des emplois durables et non-délocalisables. Ainsi, par exemple :
– Dans le cadre de l’AMI « Initiatives territoriales », près de 169 000 € ont été attribués pour la mise en œuvre de 6 projets. L’objectif est d’encourager les structures dans leur rôle actif de participation à la vie économique et d’expertise citoyenne.
Ainsi des projets en structuration tels qu’une maison des alternatives dans l’Aube, l’accompagnement en territoire rural de projets économiques dans le Massif des Vosges ou encore Région architecture, etc. sont soutenus.

– 21 associations du Grand Est ont bénéficié d’un financement de la Région pour la création d’emplois au sein de leurs structures. Le montant total des aides régionales s’élève à plus de 416 000 € et permettra de créer 21 emplois en CDI.

Une aide de près de 42 000 € a été attribuée à l’entreprise d’insertion Tri d’Union, à Stiring-Wendel (57), pour un projet d’investissement dans du matériel de production. Créée par Emmaüs en 2011, cette entreprise d’utilité sociale est devenue une plateforme régionale de collecte et tri de textile. Elle emploie actuellement 27 personnes.


Lire Aussi