Edition du jeudi 23 novembre 2017

La députée-maire de Thionville est décédée

Anne Grommerch est décédée, aujourd’hui,Capture24 (2) des suites d’une longue maladie à l’âge de 46 ans. Depuis plusieurs jours déjà elle avait dû abandonner ses fonctions de Premier magistrat et de parlementaire.
Sa disparition affecte tous ceux qui l’ont connue, au premier rang desquels ses administrés de Thionville et ses collèges politiques de tous bords. Tous savaient qu’Anne Grommerch se battait avec courage contre la maladie.
Sous les couleurs du RPR puis du parti Les Républicains, elle a mené une belle carrière politique. Elue maire de Thionville en avril 2014 elle était déjà députée de Moselle depuis novembre 2008.
Anne Grommerch est devenue maire de Thionville, deuxième ville de Moselle après une élection contestée par son rival socialiste, Bertrand Mertz. L’élection a été annulée par le conseil d’Etat. Mais elle a été réélue en juin 2015 à la faveur d’une élection partielle.

« L’implacable maladie »

« C’est avec une infinie tristesse que j’apprends la disparition d’Anne Grommerch, députée-maire de Thionville, à l’âge de 45 ans » a réagi Philippe Richert, président du Grand Est. « Depuis huit ans, elle livrait un combat sans merci contre le cancer du sein qui a fini par l’emporter. L’implacable maladie contre laquelle elle luttait fut pour elle une épreuve et un ressort. Pour conjurer le cancer, elle avait choisi de se donner tout entière à la vie publique et au service des autres. Députée de la Moselle depuis 2007, conseillère régionale depuis 2010, elle avait été élue maire de Thionville en 2014. En Lorraine, elle devenait alors la seule femme maire d’une ville de plus de dix mille habitants. »

Lire Aussi