Edition du samedi 24 février 2018

Installation du nouveau Conseil économique social et environnemental régional (CESER) Grand Est

Les 180 conseillers ont élu Patrick Tassin, président de la seconde assemblée régionale avec 114 voix sur 177 suffrages exprimés au premier tour face à Patrice Haltebourg, 63 voix.

Patrick Tassin élu président du CESER Grand Est, ici aux côtés de Jean Rottner (Photo Stadler, Région Grand Est).

Patrick Tassin élu président du CESER Grand Est, ici aux côtés de Jean Rottner (Photo Stadler, Région Grand Est).

Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, a participé ce mardi 16 janvier 2018, à la Séance plénière d’installation du Conseil économique social et environnemental régional (CESER) Grand Est par Jean-Luc Marx, Préfet de la région Grand Est, à la Maison de la Région à Metz.
Au cours de cette séance d’installation, les 180 conseillers composant le CESER Grand Est ont élu Patrick Tassin, Président de la seconde assemblée régionale avec 114 voix sur 177 suffrages exprimés au premier tour face à Patrice Haltebourg, 63 voix.
Lors de son discours, Jean Rottner a adressé ses vives félicitations au Président Patrick Tassin, saluant son travail lors de son précédent mandat à la tête du CESER Grand Est, ainsi qu’aux 180 conseillers du CESER Grand Est venant d’être élus.
« Patrick Tassin saura garantir au CESER toute son indépendance. Elle est primordiale. Car si le CESER fait évidemment partie des institutions régionales, il ne peut conduire ses réflexions que dans l’autonomie et la liberté la plus complète. J’y veillerai. Pour une bonne et simple raison. Ce que j’attends du CESER, ce n’est pas de se constituer en faire-valoir des politiques publiques régionales. Ce que j’attends du CESER, avec mes collègues de l’exécutif, ce sont des analyses, des propositions, des idées, des éclairages nouveaux. » a souhaité réagir le Président de la Région Grand Est.

Un mandat de six ans

Rappelant la place et le rôle qu’occupe la 2ème assemblée, consultative, de la collectivité régionale, Jean
Rottner a aussi tenu à souligner toute l’importance qu’il attache, à titre personnel et au nom du Conseil Régional, à la contribution et à l’éclairage précieux qu’apporte le CESER, au travers de ses avis, travaux, réflexions et analyses apportant des idées et éclairages nouveaux à l’action régionale avec une volonté commune : servir l’intérêt général.
Mise en place pour un mandat de 6 ans de 2018 à 2023, la nouvelle assemblée compte 180 membres contre 253 auparavant.
Afin de mieux refléter la réalité économique, sociale et environnementale de la région Grand Est et conformément à la volonté du législateur, le CESER renouvelé présente les caractéristiques suivantes :
 Rajeunissement : la représentation des jeunes de moins de 30 ans est renforcée,
 Féminisation : répondant à l’obligation légale de parité pour les organismes désignant plusieurs représentants et pour les personnalités qualifiées, le nouveau CESER Grand Est compte 45% de femmes,
 Diversité : des origines et des parcours des membres, et une attention particulière est portée à la représentation des acteurs régionaux de l’économie sociale et solidaire.

Conformément à l’arrêté préfectoral de désignation du 22 décembre 2017, le nouveau CESER Grand Est se compose ainsi :
 1er Collège : Entreprises et activités professionnelles non salariées : 58 représentants.
 2ème Collège : Organisations syndicales de salariés : 58 représentants.
 3ème Collège : Organismes et associations qui participent à la vie collective de la région : 58 représentants.
 4ème Collège : Personnalités qualifiées : 6 personnalités qualifiées désignées par le Préfet.

Le CESER : pour quoi faire ?

Le CESER est une assemblée consultative, porte-voix de la société civile organisée. Il remplit une mission de consultation auprès des instances politiques de la Région. Il ne prend aucune décision mais émet des Avis par lesquels il participe à l’administration de la Région.

Le CESER, deuxième assemblée régionale, a été installé ce mardi 16 janvier 2018. (Photo Stadler, région Grand Est)

Le CESER, deuxième assemblée régionale, a été installé ce mardi 16 janvier 2018. (Photo Stadler, région Grand Est)

Il a pour fonction de mettre à jour et de relayer les débats en cours dans l’espace régional et constitue un « laboratoire d’idées » qui effectue des diagnostics et des analyses. Il formule des recommandations pour la mise en œuvre d’actions régionales, dans l’intérêt du développement économique, social et environnemental de la région.
Le CESER est obligatoirement saisi pour Avis par le Président de la Région sur tous les documents budgétaires de la collectivité (budget, compte administratif, etc.), ainsi que sur les Schémas et grands dossiers engageant l’avenir (Schéma Régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation, Contrat de plan régional de développement des formations et de l’orientation professionnelles, Contrat de plan Etat-Région, etc.)

Bilan du CESER 2016-2017

Au cours de sa première mandature 2016-2017, le CESER Grand Est a organisé plus de 600 réunions, rendu 35 Avis, 6 notes de conjoncture et a auditionné plusieurs centaines de personnes qualifiées du Grand Est. Ses travaux sur la prospective, l’évaluation et la conjoncture ont contribué à éclairer les élus régionaux sur des sujets majeurs pour le développement régional tels que l’environnement, le numérique, l’industrie ou encore les problématiques de mobilité, notamment.
L’organisation de colloques thématiques au Centre Pompidou-Metz, à la Maison de la Région à Strasbourg ou encore à la Foire de Châlons ont permis au CESER Grand Est d’accroître sa visibilité sur l’ensemble du territoire régional.

Lire Aussi