Edition du samedi 16 décembre 2017

Le Pacte pour la Ruralité présenté aux élus d’Epinal (88)

Pacte pour la ruralité

Pacte pour la ruralité

Martine Lizola, Conseillère régionale du Grand Est, Présidente de la Commission Aménagement des Territoires, et Elisabeth Del Genini, Conseillère régionale du Grand Est, présenteront le Pacte pour la Ruralité aux maires de l’agglomération d’Epinal (88) : vendredi 8 décembre 2017 à 18 heures à l’Agence territoriale d’Epinal, 40 quai des Bons enfants.
Les espaces ruraux représentent 94% du Grand Est et plus de 51% de sa population. Consciente des difficultés rencontrées par une grande partie des territoires ruraux, mais également désireuse d’en promouvoir les atouts, la Région a lancé, dès janvier 2016, les travaux d’élaboration d’un Pacte pour la Ruralité.

Quatre axes

Le Pacte pour la Ruralité a pour objectif de soutenir, de développer et de valoriser l’ensemble des territoires ruraux dans toute leur diversité. Il a également vocation à renforcer les liens et les synergies de développement entre les zones urbaines et rurales du Grand Est. Quatre axes prioritaires ont été identifiés pour atteindre les objectifs fixés par le Pacte pour la Ruralité :
– assurer une meilleure accessibilité numérique et physique des territoires ruraux,
– maintenir et développer les activités économiques, notamment artisanales et commerciales, de services, culturelles et touristiques,
– favoriser la structuration institutionnelle et la capacité d’action des territoires ruraux,
– – territorialiser l’action régionale pour en accroître l’impact et l’efficacité.

Afin de soutenir les territoires ruraux, la Région a mis en place plusieurs mesures parmi lesquelles : le Fonds d’Initiatives Rurales (FIR), doté d’1 million d’euros de crédits régionaux annuels, 12 agences territoriales pour constituer des échelons régionaux de proximité, l’accès à la fibre optique Très Haut Débit (THD), un soutien spécifique à la restauration du patrimoine mobilier et immobilier, une ambition forte en matière agricole pour accompagner le plus grand nombre d’exploitations, des aides structurantes aux communes et intercommunalités situées en zone rurale, une bonification de certaines aides dans les territoires les plus fragiles, etc.

Lire Aussi