Edition du vendredi 15 décembre 2017

Région Grand Est : 225 M€ d’aides octroyées

La commission permanente (CP) du Conseil régional s’est réunie ce vendredi 17 novembre 2017 sous la présidence de Jean Rottner. Les élus ont examiné 195 rapports et attribué 225 M€ d’aides dont 33 M€ pour soutenir l’économie et l’emploi.

 

Les élus régionaux ont attribué 225 M€ d'aides et subventions (Photo Conseil régional GE)

Les élus régionaux ont attribué 225 M€ d’aides et subventions (Photo Conseil régional GE)

Soutenir le développement des entreprises 

 Pour accompagner le développement économique et contribuer à créer ou à maintenir des emplois, la Région attribue des aides à plusieurs entreprises et structures du Grand Est, parmi lesquelles :

  • 34 entreprises du Grand Est bénéficient d’une aide régionale d’un montant total de près de 4,5 millions d’euros (dont 752. 093 € de fonds européens FEDER) pour développer leurs projets numériques. Ce soutien intervient dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt « Economie Numérique », destiné à faire émerger des projets numériques innovants, créateurs de valeur ajoutée et générateurs d’emploi et de richesse sur le territoire, en mobilisant les entreprises numériques sur les marchés stratégiques.  
  • 207 € ont été attribués au Grand Reims pour l’aménagement de deux parcs d’activités dans les environs de Reims : la Zac de Bezannes (commerces, logements, bureaux et clinique privée) et le parc d’activités de La Husselle à Betheny (entreprises artisanales, commerces, etc.).

Aider la création et la reprise d’entreprises

 Pour soutenir le maintien d’emploi dans le cadre de la transmission/reprise et de la création d’entreprises, la Région a voté une aide de plus de 2,8 millions d’euros.
Dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) :

  • La Région a voté une aide globale de 409.500 € pour soutenir 4 couveuses du Grand Est : Pacelor (54), Créa Cité (67), Cohérence Projet (54) et Hopla (68) pour une période de 18 mois. Une couveuse d’entreprises permet à des entrepreneurs de tester leur activité en se confrontant au « marché réel » afin de les aider dans leur développement tout en sécurisant leur démarche entrepreneuriale. Une fois cette période d’essai passée et réussie, les couveuses permettront aux porteurs de projets de se lancer dans la création de leur entreprise et de sécuriser le parcours professionnel du porteur.
  • 1,33 million d’euros ont été attribués à 16 pépinières d’entreprises du Grand Est, pour une période de 18 mois. Ce dispositif permet de soutenir l’accompagnement des créateurs d’entreprises et l’organisation de services mutualisés par les pépinières d’entreprises. Les objectifs sont de favoriser les conditions de démarrage et de développement futur des entreprises en création en leur garantissant un hébergement et un accompagnement de qualité afin d’augmenter son taux de pérennité.
  • La Région a lancé l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) « Be Est Entreprendre #Booster TPE » destiné aux opérateurs du Grand Est chargés d’accompagner le développement des entreprises de moins de 3 ans. L’objectif est d’apporter un soutien personnalisé aux chefs d’entreprise confrontés à une forte croissance dans les 3 premières années de leur activité. La sélection des opérateurs va être lancée en vue d’une déclinaison opérationnelle du dispositif en 2018. Un budget d’1 million d’euros est consacré à cet AMI, auquel viendront s’ajouter des fonds européens.
  • Favoriser l’internationalisation

Dans une logique d’accompagnement sur-mesure des entreprises à l’export, le SRDEII prévoit la mise en œuvre d’un parcours destiné à mobiliser chaque année 100 entreprises régionales, notamment parmi les PME et ETI primo exportatrices. C’est dans ce cadre que différents règlements d’intervention ont été approuvés, prévoyant la mise à disposition gratuite d’une prestation de conseil auprès des entreprises entrant dans ce parcours d’accompagnement (diagnostic stratégique), et un dispositif d’aide destiné à renforcer leurs moyens et compétences dédiés à l’export et à la prospection à l’international…
Près de 41.000 € ont également été attribués à 11 entreprises du Grand Est pour leur participation à des salons internationaux et des actions de prospection à l’étranger.

  • Promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire (ESS)

 En accompagnant le secteur de l’ESS, la Région contribue à des emplois durables et non-délocalisables.

Ainsi, par exemple :

  • Une aide régionale de 68.000 € a été votée en faveur de 20 futurs salariés-associés, permettant la création de 2 sociétés coopératives de production : la Scop Valo à Florange (57), spécialisée dans le tri des emballages ménagers, le nettoyage et la collecte des déchets, et la Scop Aubertin Paysage à Deyvillers (88), ayant pour activité l’entretien des espaces verts et les créations paysagères.
  • 400 € ont été attribués à 10 associations du Grand Est pour la création de 9 emplois.
  • Un soutien global de 431.526 € a été proposé à 5 coopératives d’activités d’emplois (CAE) du Grand Est, pour les accompagner dans leur développement, dans une logique de mutualisation entre elles. Les CAE ont pour mission d’apporter un accompagnement et/ou une formation individualisée dans la perspective de la création d’une entreprise.
  • Dans le cadre de l’appel à projets « Fabriques à projets d’utilité sociale », 84.100 € ont été accordés à 4 projets d’utilité sociale sur le Grand Est. L’objectif de ces « fabriques » est d’aider les acteurs d’un territoire à identifier des opportunités ou des projets en veille sur lesquels un travail d’émergence d’idées nouvelles est nécessaire, tout en y associant des collaborations variées. Il s’agit ainsi de soutenir le passage de l’idée au projet.

Encourager l’innovation

 Parmi les dossiers innovants votés ce jour en commission permanente, on peut notamment citer :

  • Dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA3), la Région, en partenariat avec l’Etat va lancer à partir de début 2018, deux appels à projets : « Grand Est Projets Innovation » et « Grand Est filières ». Le premier vise à accélérer l’émergence de PME leader dans leur domaine et pouvant prétendre à une envergure nationale, en soutenant leurs projets d’innovation à hauteur de 500.000 € maximum.
  • Ces démarches doivent s’inscrire dans les thématiques identifiées dans le SRDEII. Le second doit renforcer la compétitivité des filières stratégiques en permettant le recours à des moyens partagés (partage d’infrastructures, de moyens de production, de démarches commerciales, échange de données, etc.). Ces appels à projets sont financés à parité entre l’Etat et la Région et mis en œuvre par Bpifrance. Ils représentent un budget total de plus de 30 millions d’euros.
  • Afin de soutenir les CRITT-CRT (Centres Régionaux d’Innovation et de Transfert de Technologies – Centres de Ressources Technologiques) à l’échelle du Grand Est, la Région a voté une subvention de plus de 6,36 millions d’euros pour la période du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2019, pour une quinzaine de projets de ressourcement menés en collaboration par plusieurs centres. La Région Grand Est compte 12 CRITT-CRT[1].
  • Une aide régionale de 97.500 € a été attribuée pour la mise en œuvre d’un partenariat entre le pôle de compétitivité Alsace Biovalley et le cluster Nogentech, acteurs majeurs des sciences de la vie et de la santé. L’objectif est de mutualiser leur travail, notamment autour la thématique HealthTech de la French Tech pour les dispositifs médicaux. Nogentech est le plus important cluster de Champagne-Ardenne. Avec son département « Prosthesis Valley », il représente plus de 35% de la production mondiale d’implants orthopédiques et d’instrumentations médicales. Par ce soutien, la Région entend accompagner les rapprochements entre structures du Grand Est, pour un accompagnement de haut niveau des entreprises et un renforcement de l’attractivité du territoire.En outre, 16 entreprises bénéficient de diagnostics de performance industrielle dans le cadre du plan régional « Industrie du Futur » dans le Grand Est, diagnostics qui sont entièrement pris en charge par la Région. A ce jour, ce sont 200 entreprises qui bénéficient du diagnostic depuis le lancement de la démarche, en octobre 2016.

[1] – Pour le territoire alsacien : Aérial [agroalimentaire (sécurité microbiologique/qualité nutritionnelle), ionisation-dosimétrie, lyophilisation pour les bio-industries], le CETIM-CERMAT [mécanique avancée (expertise, mesure, essais, tests)], le CRITT Matériaux Alsace [développement, caractérisation de matériaux (verres, composés minéraux, polymères)], HOLO 3 (optique et traitement de l’image), IREPA LASER [applications industrielles des technologies laser (aéronautique, automobile, pièces mécaniques, santé)] et RITTMO Agroenvironnement (fertilisation organique et qualité des sols). – Pour le territoire champardennais : le CRITT MDTS (matériaux, dépôts et traitements de surfaces).
– Pour le territoire lorrain : le CIRTES (prototypage rapide), le CRITT Bois (matériaux et procédés), le CRITT TJFU (jet fluide et usinage), le CRITT Metall 2T (métaux et alliages), le CERFAV (matériau verre et ses procédés).

Une kyrielle de subventions

 La Région Grand Est accompagne et soutient des projets porteurs de développement économique, d’emplois et d’attractivité.

Le conseil régional présidé par Jean Rottner (Photo Région GE)

Le conseil régional présidé par Jean Rottner (Photo Région GE)

 Formation et insertion des demandeurs d’emploi, construction de grands équipements, financement des parcs et conservatoires naturels ou des structures touristiques,  développement économique local, soutien aux petits commerces et aux services de proximité, aide à la mobilité des jeunes, rénovation urbaine du petit patrimoine rural, entretien des lycées, aux associations et structures culturelles, compétitions sportives, aide à la maîtrise de l’énergie dans le bâtiment, etc., la Région intervient à chaque instant.
Chaque mois, lors des Commissions permanentes, la Région vote ainsi des aides qui contribuent à l’amélioration du quotidien de tous. Voici quelques exemples de mesures de proximité, adoptées en Commission permanente ce vendredi 17 novembre 2017 :

 En Meurthe-et-Moselle (54)

  •  Formation professionnelle : 7 000 € d’aides exceptionnelles sont versées à deux élèves du secteur sanitaire et 6 500 € à deux élèves du secteur social à Nancy. La Région verse 55 000 € à l’Université de Lorraine pour l’organisation de l’opération « Les rendez-vous des acteurs », qui vise à favoriser l’échange et le débat entre les professionnels de l’orientation et de l’insertion et les chercheurs.
  • Jeunesse : la Région soutient, à hauteur de 15 000 €, l’opération « 48h pour faire vivre des idées », qui se tiendra du 30 novembre au 2 décembre prochain à Nancy.
  • Agriculture : dans le cadre du dispositif « soutenir le progrès en agriculture, viticulture et forêt », la Région attribue 1 000 € à l’Organisme de Défense et de Gestion (ODG) AOC Côtes de Toul, basé à Laxou, pour la préfiguration de la route des vins et de l’architecture du terroir mosellan. Dans le cadre de l’aide à la promotion des productions régionales, 50 000 € sont également accordés à l’ODG AOC Côtes de Toul pour la mise en œuvre d’une campagne de promotion pour les 20 ans de l’ODG. Afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 3 255 € d’aides sont attribuées à trois exploitants agricoles.
  • Aménagement des territoires : 6 300 € sont versés à l’Association A’Venir de Lunéville pour des frais liés à l’organisation de la 2ème édition du « Salon Sport Santé Nancy 2017 » au titre du soutien aux projets de prévention et d’éducation pour la santé. La Ville de Lunéville bénéficie d’une aide de 238 800 € pour l’aménagement du parc de l’espace Clarenthal.
  •  Environnement : 210 000 € d’aides sont attribuées pour le projet de réfection et de découverture de l’ouvrage hydraulique souterrain de la Chiers sur la commune de Longwy.
  • Culture : 1 500 € d’aides sont attribuées à l’association dédiée à l’art La Factorine pour son programme d’action 2017 au titre du soutien régionale aux initiatives artistiques locales. La Ville de Toul bénéficie d’une aide régionale de 4 500 € pour la réalisation d’une opération d’inventaire général de son patrimoine culturel. 6 204 € sont versés à un dossier dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé. Labo des Histoires de Nancy bénéficie d’une aide de 2 000 € au titre du développement culturel des territoires relevant de l’économie culturelle.
  • Sport : dans le cadre de son soutien aux manifestations sportives, la Région Grand Est accorde 1 000 € au Cercle d’escrime US Vandœuvre-lès-Nancy pour le championnat de France des entreprises et maîtres d’armes qui s’est tenu les 4 et 5 novembre dernier à Vandœuvre-lèsNancy.

Dans la Meuse (55)

  •    Agriculture : afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 27 382 € d’aides sont attribuées à 15 exploitants agricoles.
  •  Aménagement des territoires : la Ville de Bar-le-Duc bénéficie d’une aide de 400 000 € pour la création d’une salle multifonctions.
     Culture : 96 760 € sont versés à un dossier dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé.

En Moselle (57)

  •  Jeunesse : la Région soutient deux actions de lutte contre le décrochage scolaire : elle accorde 30 000 € à l’APEF 57, basée à Montigny-lès-Metz, pour l’organisation de l’action « Ricocher » et 7 000 € au lycée Henri Nomine à Sarreguemines pour l’action « Soutien, accompagnement et motivation ». 
  • Agriculture : dans le cadre du dispositif « soutenir le progrès en agriculture, viticulture et forêt », la Région attribue 1 000 € à l’Organisme de Défense et de Gestion AOC Moselle, basé à Metz, pour la préfiguration de la route des vins et de l’architecture du terroir mosellan. Dans le cadre de l’aide à la promotion des productions régionales, 1 000 € sont accordés à l’association des Blettes sauvages à Lutzelbourg pour l’organisation de la 3ème édition de Phals’bio, 1 000 € à l’Union des Associations avicoles de Moselle à Peltre pour l’organisation de la présence des filières avicoles d’ornement à l’occasion de la 6ème édition du salon Agrimax, en octobre dernier, et 1 000 € à Saint-Avold Synergie pour l’organisation du « Salon, côté champs ». Afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 1 868 € d’aides sont attribuées à deux exploitants agricoles.
  •  Aménagement des territoires : une subvention de 3 221 € est attribuée à la commune d’Ommeray pour la création d’un terrain multisport, 69 924 € à la commune de Mittersheim pour l’aménagement urbain et paysager de la zone de loisirs du lac vert, et 75 000 € à la commune de Berling pour la construction d’une salle d’activités au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale.

 5 000 € d’aides sont attribuées à l’Agglomération de Metz pour la mise en place d’actions de prévention et de lutte contre le SIDA et les IST et 6 700 € au Centre Social et Culturel « Le Lierre » de Thionville pour son projet « Santé et précarité » au titre du soutien aux dynamiques territoriales de Santé. La Communauté d’Agglomération du Val de Fensch bénéficie de plusieurs subventions pour un montant total de 104 429 € dans le cadre du programme de soutien aux investissements au titre du renouvellement urbain (création d’un terrain de football au stade municipal, extension du carrefour social et culturel « Le Creuset » et construction de deux courts de tennis). La Ville de Metz bénéficie d’une aide de 200 000 € pour la réhabilitation de la salle Europa.   

  • Environnement : 10 000 € sont attribués pour la création du Syndicat Mixte ouvert « Moselle Aval ».
  • Culture : la Région soutient à hauteur de 4 000 € le « Prix Erckmann Chatrian » au titre du soutien aux festivals et manifestations relevant de l’économie culturelle. 18 000 € sont attribués à l’association Formation et Échanges Culturels E-Chatrian pour l’organisation du Festival de Théâtre de Phalsbourg. 2 000 € d’aides sont attribuées au Mètre Carré pour son projet de diffusion de quatre artistes plasticiens régionaux au sein des gares de Nancy et Metz dans le cadre du week-end de l’art contemporain, au titre du soutien aux initiatives artistiques locales. 34 117 € sont versés à un dossier dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé.
  • Sport : la Région soutient la rénovation du boulodrome de Metz à hauteur de 67 766 €. Dans le cadre de son soutien aux manifestations sportives, la Région Grand Est accorde 1 700 € à la Ligue Grand Est de judo jujitsu kendo et disciplines associées pour le tournoi international minimes et cadets de judo qui se tiendra à Amnéville en décembre prochain, et 3 000 € à la Ligue Lorraine de sport adapté pour le championnat de France des Régions Tennis de Table qui se tiendra du 1er au 3 décembre prochain à Maizières-les-Metz.
  • Tourisme : la Région attribue 6 000 € à Pays Thionvillois Tourisme pour l’organisation d’un congrès des offices de tourisme du Grand Est.

Dans les Vosges (88)

  • Jeunesse : 15 000 € sont attribués à l’association Les Négociales pour l’organisation des Négociales 2017-2018 à Epinal.
  • Agriculture : dans le cadre de l’aide à la promotion des productions régionales, 2 000 € sont accordés aux Jeunes Agriculteurs des Vosges pour l’organisation de la session nationale Lait de Jeunes Agriculteurs qui se tiendra du 23 au 25 janvier 2018 à Bulgnéville, et 5 100 € à l’Est Horticole basé à Roville-aux-Chênes pour le plan de communication générique sur les végétaux de pépinières produits en Lorraine.
  • Aménagement des territoires : 20 000 € sont versés à l’association Réseau Activités Physiques et Santé du Pays de Remiremont et de ses vallées au titre du soutien aux projets de prévention et d’éducation pour la Santé. 16 040 € sont versés à la Communauté d’Agglomération d’Épinal pour la création d’un terrain multisports. La Ville d’Épinal bénéficie d’une aide de 500 000 € pour la requalification du centre-ville historique (aménagement des places de l’Âtre et Edmond Henry situées autour de la basilique).
  •  Environnement : 66 500 € sont attribués à quatre dossiers pour des frais de fonctionnement dans le cadre des soutiens accordés au titre de la Convention Interrégionale du Massif des Vosges 2015-2020. 2 948 € sont attribués à deux dossiers pour la réalisation d’un plan de gestion différenciée. 5 200 € sont versés à Saint-Dié-des-Vosges pour la réalisation d’une étude énergétique dans le cadre de l’appel à projets de soutien à la construction et à la rénovation de bâtiments énergétiquement exemplaires.  
  •  Culture : la Ville de Neufchâteau bénéficie d’une aide régionale de 7 500 € pour la réalisation d’une opération d’inventaire général de son patrimoine culturel. 12 000 € sont versés à l’association ACIEST de Chantraine au titre du soutien aux centres de ressources relevant de l’économie culturelle.
  • Tourisme : la Région accorde 10 000 € à la commune de Capavenir-Vosges pour une étude sur la réalisation d’un parc à thème sur les contes et légendes.
Dans l’ensemble de la Lorraine

 

Lycées et apprentissage : 100 000 € sont attribués pour financer les projets culturels de 80 lycées, 68 822 € pour la réparation des équipements de restauration de 11 lycées et 7 571 € pour les équipements des EMOP de trois lycées. La Région accorde également 233 217 € de dotations à 16 lycées et 188 574 € pour la mise en œuvre du plan particulier de mise en sûreté dans 18 établissements.

 

Jeunesse : la Région Grand Est verse une subvention de 6 000 € à trois projets citoyens et 5 000 € à trois projets professionnalisant dans le cadre du dispositif « Expériences de Jeunesse ». Elle accorde également 34 500 € à six projets dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « soutien à l’engagement des jeunes » et 8 000 € à trois opérations dans le cadre du soutien régional à l’animation de la vie étudiante. 43 bourses de stage à l’étranger ont été accordées pour  un montant total de 5 410 €
 

Aménagement des territoires : 216 595 € sont attribués à quatre OPAH du territoire lorrain au titre du soutien aux opérations collectives de rénovation de l’habitat. 

 

Environnement : 83 073 € d’aides sont attribuées à sept dossiers au titre du soutien à la méthanisation dans le cadre du dispositif de promotion des énergies renouvelables.

 

Tourisme : 44 555 € d’aides sont attribuées à huit projets issus de l’appel à projet « accompagnement des animations de Noël 2017 » mis en place afin de développer la fréquentation touristique en fin d’année par une offre de manifestations attractives sur le territoire.   

 

Dans les Ardennes (08)

  • Formation professionnelle : 25 500 € d’aides exceptionnelles sont versées à neuf élèves du secteur sanitaire à Charleville-Mézières.
    -Lycées et apprentissage : 4 700 € sont versés au lycée Jean Baptiste Clément à Sedan pour la remise en état des machines-outils de la filière chaudronnerie industrielle, 15 000 € au lycée Armand Malaise à Charleville-Mézières pour l’acquisition d’équipements de projection pour le nouvel amphithéâtre, 3 000 € au lycée Bazin à Charleville-Mézières et 4 000 € au lycée des métiers à Bazeilles pour la mise en place d’équipements de vidéo projection interactifs.

La Région accorde une subvention de 1 176 € au lycée Pierre Bayle à Sedan pour le transport des élèves dans le cadre de la mutualisation des ateliers (période de septembre à décembre 2017) et 23 880 € au lycée Jean-Baptiste Clément à Sedan au titre de la location des matériels de formation CACES (Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité) durant l’année scolaire 2017/2018.

  •  Aménagement des territoires : une subvention de 11 624 € est attribuée à la commune de d’Escombres-et-le-Chesnois pour l’aménagement de la rue de Bouillon et la rénovation du puits du Chesnois et 74 614 € à la commune de Chémery-Chéhéry pour la création d’un accueil périscolaire dans le cadre du regroupement du pôle scolaire du Val-de-Bar au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale.
  •  Environnement : 79 685 € d’aides attribuées à deux dossiers au titre du dispositif rénovation basse consommation. La Région subventionne 34 000 € pour le financement du suivi écologique de la Zone de Ralentissement Dynamique des Crues de Mouzon.
  •  Culture : l’association FLAP de Charleville-Mézières bénéficie d’une subvention de 7 500 € pour sa participation à la mise en place d’un projet de Développement Durable : DEMO. La Région aide la diffusion régionale, nationale et internationale de spectacle vivant et attribue à ce titre 7 500 € à l’association ISON de Rethel. 22 569 € sont versés à deux dossiers dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé.
  • Tourisme : la Région accorde une subvention de 48 417 € pour l’aménagement d’une aire de camping-cars et de places de stationnement à Bogny-sur-Meuse. Elle attribue également 400 000 € à la commune de Montcornet pour la réalisation d’un ensemble de villages associé au château médiéval.

 Dans l’Aube (10)  

  • Transports : la Région accorde une subvention de 672 000 € à SNCF Réseau pour la réalisation des travaux de régénération de la ligne Troyes – Polisot.
  •  Formation professionnelle : 9 500 € d’aides exceptionnelles sont versées à trois élèves du secteur sanitaire à Troyes.
  •  Lycées et apprentissage : 2 000 € sont attribués au lycée Gabriel Voisin à Troyes pour la mise en place d’équipements de vidéo projection interactifs, et 72 646 € au lycée Val Moré à Bar-surSeine pour la location de deux véhicules poids lourds auto-école pour l’année scolaire 2017/2018.
  • Agriculture : afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 43 301 € d’aides sont attribuées à 10 exploitants agricoles.
  • Aménagement des territoires : la Région soutient la Maison de Santé Pluri professionnelle de la Commune de Villenauxe-la-Grande à hauteur de 150 000 € pour le réaménagement du bâtiment afin d’accueillir 9 professionnels de santé. Une subvention de 11 534 € est attribuée à la commune de Fontvannes pour l’implantation d’un terrain multisport, d’un parcours de santé et d’une structure de jeux pour les jeunes enfants et 68 720 € à la commune d’Auxon pour l’aménagement d’une salle d’activité pédagogique dans le cadre de la construction d’une école maternelle au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale.
  •  Environnement : 70 000 € d’aides sont attribuées à un dossier au titre du soutien à la méthanisation dans le cadre du dispositif de promotion des énergies renouvelables.
  • Culture : 103 679 € sont versés à six dossiers dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé.
  •  Sport : dans le cadre de son soutien aux manifestations sportives, la Région Grand Est accorde 1 000 € à l’Olympique Club de Troyes pour le Challenge national de la Ville de Troyes qui s’est tenu en octobre dernier.

 Dans la Marne (51)

  • Relations internationales et transfrontalières : la Région attribue 8 000 € à l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) de Reims en vue de cofinancer son projet Erasmus+ « Regards croisés européens sur la bientraitance des personnes en institut spécialisé ».
  • Formation professionnelle : 6 500 € d’aides exceptionnelles sont versées à deux élèves du secteur sanitaire à Châlons-en-Champagne et 30 000 € à neuf élèves du secteur social à Reims.
  • Lycées et apprentissage : 2 200 € sont attribués au lycée Pierre Bayen à Châlons-en-Champagne pour l’achat de tables à destination des élèves en situation de handicap, 20 000 € au lycée viticole d’Avize pour l’acquisition d’un banc moteur Diesel à injection directe dédié au Bac pro conduite et gestion de l’entreprise agricole, 2 000 € au lycée Eiffel à Reims et 3 000 € au lycée François 1er à Vitry-le-François pour la mise en place d’équipements de vidéo projection interactifs. 2 500 € sont également versés au lycée François 1er à Vitry-le-François pour l’achat d’équipements informatiques. La Région accorde une subvention de 5 400 € au lycée Colbert à Reims pour le transport des élèves dans le cadre de la mutualisation des locaux (internat) pendant l’année scolaire 2017/2018.
  • Jeunesse : dans le cadre du dispositif d’aide aux étudiants, la Région accorde une aide de 400 € à un étudiant de l’Université de Reims pour l’acquisition d’un ordinateur portable ou d’une tablette hybride.
  •  Agriculture : dans le cadre du dispositif « soutenir le progrès en agriculture, viticulture et forêt », la Région attribue 53 735 € au Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne (CICV), basé à Epernay, pour le programme d’actions 2017-2018 pour la gestion du risque de la maladie « flavescence dorée ». Afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 34 746 € d’aides sont attribuées à 17 exploitants agricoles.
  •  Aménagement des territoires : une subvention de 24 521 € est attribuée à la commune de Troissy pour l’embellissement et le réaménagement de la place de l’Église au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale. La Région accorde une subvention de 42 000 € à la SEMCH (société d’économie mixte de Châlons-en-Champagne) pour l’acquisition et la réhabilitation d’un institut de beauté dans le cadre du Contrat de Redynamisation du Site de Défense de Châlons-en-Champagne. 16 000 € sont versés à l’Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (ANPAA) de Champagne-Ardenne implantée à Reims pour des achats de fournitures et de petits matériels nécessaires à ses actions et 29 454 € au CREPS de Reims pour le règlement des honoraires des éducateurs spécialisés, au titre du soutien aux projets de prévention et d’éducation pour la Santé.

La Ville d’Épernay bénéficie d’une aide de 491 420 € pour l’aménagement d’une coulée verte le long du Cubry ainsi qu’une subvention de 50 000 € pour la restauration de la friche Berges de Marne.   

  •  Environnement : 208 664 € d’aides sont attribuées au Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims au titre du soutien au programme d’actions 2017. 31 786 € d’aides sont attribuées à deux dossiers au titre du soutien à la méthanisation dans le cadre du dispositif de promotion des énergies renouvelables.
  •  Culture : 57 868 € sont versés à trois dossiers dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé.
  •  Sport : dans le cadre du soutien à la pratique sportive de haut niveau, la Région attribue 800 € à une sportive licenciée au Reims Basket féminin.
  • Tourisme : la Région soutient, à hauteur de 62 089 €, le projet d’investissement du camping municipal de Châlons-en-Champagne. Elle attribue également 30 000 € à la commune d’Epernay pour la manifestation « Habits de Lumière », qui se tiendra du 8 au 10 décembre prochain.

 

En Haute-Marne (52)

  • Formation professionnelle : 4 000 € d’aides exceptionnelles sont versées à deux élèves du secteur sanitaire à Chaumont.
  • Lycées et apprentissage : 24 050 € sont versés au lycée Bouchardon à Chaumont dans le cadre d’une opération immobilière de restructuration pour l’aménagement des locaux ATTEE et 931 € pour la réparation de la tour réfrigérée. 19 600 € sont accordés au lycée Diderot à Langres pour l’achat de casiers, et 10 000 € au lycée Blaise Pascal de Saint-Dizier pour l’acquisition d’un ensemble de systèmes didactisés de détection de la radioactivité sur chantiers, dédié aux Bac pro technicien d’interventions sur installations nucléaires et BTS environnement nucléaire.
  • Agriculture : afin de compenser les dégâts occasionnés entre novembre 2016 et avril 2017 par les grues cendrées sur les cultures, 30 494 € d’aides sont attribuées à 14 exploitants agricoles.
  • Aménagement des territoires : une subvention de 12 494 € est attribuée à la commune de Villars-en-Azois pour l’aménagement des places de la Mairie et Quilliard, 20 507 € pour la commune de Verseilles-le-Bas pour la construction d’une halle et des aménagements paysagers, 7 667 € pour la commune d’Orcevaux pour l’aménagement du belvédère et de l’Espace Marronnier et 11 814 € à la commune de Chauffourt pour l’aménagement paysager du centre de la commune au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale. 15 000 € d’aides accordées au Syndicat Mixte du Pays de Chaumont pour l’élaboration du diagnostic local de santé du territoire au titre du soutien aux dynamiques territoriales de santé. 44 665 € sont versés à la Ville de Saint-Dizier pour la réhabilitation du Petit Paris dans le cadre du soutien au renouvellement urbain. La Ville de Saint-Dizier bénéficie d’une aide de 500 000 € pour l’extension de son centre nautique. La Région aide la diffusion régionale, nationale et internationale de spectacle vivant et attribue à ce titre 6 000 € à l’équipe Les Décisifs de Praslay.
  •  Environnement : 7 098 € d’aides sont attribuées à deux dossiers au titre du soutien à la méthanisation dans le cadre du dispositif de promotion des énergies renouvelables.
  •  Culture : 5 000 € d’aides sont attribuées à l’ensemble vocal Montéclair de Langres pour son programme d’action 2017 et 2 000 € à l’association du Pays de Chaumont pour des animations artistiques pour la saison 2017/2018 au titre du soutien aux initiatives artistiques locales.

 13 899 € sont versés à deux dossiers dans le cadre de la préservation et la restauration du patrimoine protégé. 30 000 € sont versés à l’association Autour de la Terre de Vaillant au titre du soutien aux centres de ressources relevant de l’économie culturelle. L’Yre Cinemas de Langres bénéficie d’une aide de 3 400 € au titre du développement culturel des territoires relevant de l’économie culturelle.  

  •  Sport : dans le cadre du soutien à la pratique sportive de haut niveau, la Région attribue 900 € à un sportif licencié au Chaumont Volley Ball 52.

 

Dans l’ensemble de la Champagne-Ardenne :
Lycées et apprentissage : 160 000 € sont attribués pour financer les projets culturels de 53 lycées, 87 854 € pour la mise en œuvre du plan particulier de mise en sûreté dans six établissements et 8 142 € au titre de l’aide régionale à la restauration et à l’internat pour le 3ème trimestre de l’année scolaire 2016/2017 dans cinq établissements.
Jeunesse : la Région accorde une subvention de 1 200 € à six étudiants au titre du dispositif      

« stage en France », 2 000 € à un projet professionnalisant dans le cadre du dispositif « Expériences de Jeunesse », et 9 000 € à deux projets dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « soutien à l’engagement des jeunes ». Dans le cadre du soutien régional à l’animation de la vie étudiante, 24 000 € sont accordés à six opérations.

 

Dans le cadre du dispositif d’aide aux étudiants « prêt à taux zéro », mis en place entre la Région et les caisses du Crédit Agricole Nord Est et Champagne-Bourgogne, la Région attribue à celles-ci 85 460 € en règlement des intérêts dus pour l’ensemble des prêts contractés par les étudiants. Ils peuvent ainsi, s’ils remplissent les conditions d’éligibilité, bénéficier d’un prêt à 0 % d’un montant compris entre 2 500 € (bac +1 et bac +2) et 5 000 € (à partir de bac +3) par année d’étude, plafonné à 20 000 € sur l’ensemble du cursus. 

 

 

Environnement : 12 828 € sont attribués à cinq dossiers champardennais pour la réalisation d’un plan de gestion différenciée.  
Culture : 15 000 € d’aides sont attribuées à POLCA (Pôle Régional Musiques Actuelles de Champagne-Ardenne) au titre du soutien aux réseaux et aux centres de ressources.

 

Tourisme : 25 000 € d’aides sont attribuées à cinq projets issus de l’appel à projet « accompagnement des animations de Noël 2017 » mis en place afin de développer la fréquentation touristique en fin d’année par une offre de manifestations attractives sur le territoire.   Dans le Bas-Rhin (67)


Dans le Bas-Rhin

  • Relations internationales et transfrontalières : la Région attribue 6 000 € à l’association Strasbourg pour l’Europe en vue du financement de deux dalles de l’Europe, qui seront posées le long du parcours qui va du Parlement européen au Conseil de l’Europe, à Strasbourg.
  •  Transports : une   subvention         de     5 000          €      est    accordée   au     Zweckverband

Schienenpersonennahverkehr Rheinland-Pfalz Süd dans le cadre du programme INTERREG V Rhin Supérieur, pour l’organisation de la manifestation autour des 20 ans de circulation transfrontalière entre Wissembourg et Winden en juin dernier. La Région attribue à la Communauté de communes Pays Rhin-Brisach une subvention de 26 680 € pour l’année 2017 et de 27 120 € pour l’année 2018, pour le fonctionnement du service de bus transfrontalier entre Colmar et Breisach-am-Rhein. 

  • Lycées et apprentissage : 476 000 € sont attribués au lycée des Métiers Heinrich-Nessel à Haguenau pour la mise en sécurité incendie des bâtiments recevant du public et l’amélioration du réseau d’eau de défense contre l’incendie.
  • Jeunesse : 1 500 € sont accordés à BDE Télécom Physique Strasbourg dans le cadre du soutien à l’animation à la vie étudiante.
  •  Aménagement des territoires : une subvention de 70 312 € est attribuée à la commune d’Ebersheim pour l’aménagement d’une classe ITEP (Institut thérapeutique, éducatif et pédagogique) intercommunale dans le cadre de l’extension et de la restructuration de l’école élémentaire au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale. 51 600 € sont versés à Nutrilibre à Strasbourg pour le projet « Plaisir à la Cantine » au titre du soutien aux projets de prévention et d’éducation pour la santé. 87 000 € sont versés aux communes de Haguenau, Bischwiller et Kaltenhouse pour la réhabilitation de la piscine intercommunale de Bischwiller.  
  •  Environnement : 172 500 € sont versés à la Communauté de Communes de la Vallée de Villé pour la réalisation d’une maison des services et de dynamisation du territoire. 385 793 € d’aides sont attribuées à cinq dossiers au titre du dispositif rénovation basse consommation.
  •  Culture : l’Institut du Droit Local bénéficie d’une aide de 180 000 € pour la période 2018-2020. Les Restaurants du cœur bénéficient d’une aide de 50 000 € pour l’organisation de sept concerts des Enfoirés au Zénith de Strasbourg en janvier 2018. 2 000 € d’aides sont attribuées à la commune de Lichtenberg pour la valorisation de l’orgue de l’église protestante. La Galerie d’art Bertrand Gillig, installée à Strasbourg, bénéficie d’une subvention de 1 100 € au titre du soutien aux galeries participant à une foire ou un salon d’art à l’international. Une aide de 1 000 € est versée à l’Université de Strasbourg pour son exposition Abraham Moles, 2 000 € pour l’Espace Culturel de Vendenheim pour la Saison 2017/2018 de concerts de musiques actuelles, 3 000 € à la Compagnie Mesnie H. pour des représentations de la pièce « Jeu de l’amour et du hasard », et 2 000 € pour les Sphères Vocales pour la diffusion de « Les Litanies à la Vierge noire » de Francis Poulenc par l’ensemble Exosphère, au titre du soutien régional aux initiatives artistiques locales. 3 000 € d’aides sont attribuées à la Compagnie Oh LaLa La Grande Ourse au titre de l’aide à la diffusion régionale, nationale et internationale de spectacle vivant. 50 000 € d’aides versées pour le renouvellement du matériel de sonorisation de La Laiterie à Strasbourg. La commune de Wissembourg bénéficie d’une aide de 125 000 € pour l’installation des réserves du musée dans l’ancienne synagogue de Wissembourg (en lien avec le projet d’installation du musée Westercamp dans l’ancienne sous-préfecture).

 1 700 € attribués à l’association MIRA de Strasbourg au titre du soutien aux centres de ressources relevant de l’économie culturelle. 3 000 € d’aides sont attribuées à l’association Chœur de Chambre de Strasbourg au titre du soutien aux réseaux et aux centres de ressources. L’association de gestion de la Mac « Robert Lieb » de Bischwiller bénéficie d’une aide régionale de 3 000 € au titre du soutien aux projets relatifs à la Mémoire des Territoires.

  • Tourisme : la Région attribue 45 000 € pour la restauration du mur d’enceinte de Wangen.

 

Dans le Haut-Rhin (68)

  •  Lycées et apprentissage : 2 442 € sont versés au lycée Weiss à Sainte Marie-aux-Mines pour la réparation d’un broyeur, et 4 866 € au lycée Lazare de Schwendi à Ingersheim en vue des travaux de maintenance pour la filière plasturgie.
  •  Agriculture : dans le cadre du dispositif « soutenir le progrès en agriculture, viticulture et forêt », la Région attribue 19 837 € à l’Association des Viticulteurs d’Alsace (AVA), basée à Colmar, pour son programme d’actions 2017-2018 pour la gestion du risque de la maladie « flavescence dorée ». Dans le cadre de l’aide à la promotion des productions régionales, 34 000 € sont accordés à l’association Flhoreal à Sainte-Croix-en-Plaine pour les actions collectives de promotion de la filière horticole de la marque « Fleurs et plantes d’Alsace » et des démarches qualité, et 1 000 € aux éleveurs bovins du Haut-Rhin pour l’organisation du concours départemental des races Holstein et montbéliardes dans le cadre de la Foire Simonet Jude de Habsheim en octobre dernier.
  •  Aménagement des territoires : la Région soutient la construction d’une Maison de Santé Pluri professionnelle de Mulhouse, dans le quartier de Bourtzwiller, à hauteur de 150 000 €. Une subvention de 40 168 € est attribuée à la commune de Guémar pour la réhabilitation du site de la Canardière au titre du soutien aux investissements locaux à l’échelle intercommunale. 87 443 € sont versés à la Ville de Colmar pour la création d’un multi-accueil « les P’tits aviateurs ».
  • Environnement : 3 643 € sont attribués au Syndicat Mixte d’aménagement des stations de montagne de la vallée de Munster dans le cadre des soutiens accordés au titre de la Convention Interrégionale du Massif des Vosges 2015-2020.
  •  Culture : 17 000 € sont versés à la commune de Colmar pour le festival « Salon du livre de Colmar 2017 » au titre du soutien aux festivals et manifestations relevant de l’économie culturelle. L’Académie des lettres, sciences et arts en Alsace dont le siège est à Colmar bénéficie d’une aide régionale de 7 500 € pour le financement de ses activités en 2018. 30 000 € d’aides versées pour le renouvellement du système de diffusion du son de la Scène nationale La Filature à Mulhouse. La Région subventionne 37 400 € pour l’étude complémentaire de faisabilité du projet de centre culturel transfrontalier de l’Ile du Rhin, porté par la Communauté de communes de Pays RhinBrisach.
  •  Sport : dans le cadre de son soutien aux manifestations sportives, la Région Grand Est accorde 5 000 € à l’ASPTT Mulhouse Volley Ball pour les Supercoupes nationales 2017 masculines et féminines qui se sont tenues en octobre dernier à Mulhouse.
  • Tourisme : la Région soutient, à hauteur de 7 631 €, la rénovation et la modernisation du camping Le Florival situé à Issenheim. Elle attribue également 142 930 € à la commune d’Ensisheim pour la valorisation touristique du Palais de la Régence.

 

Dans l’ensemble de l’Alsace :

 

–        Formation professionnelle : la Région soutient, à hauteur de 28 000 €, une expérimentation               

« accompagnement VAE renforcé sur les territoires du Haut-Rhin et du Bas-Rhin », organisée par le Dispositif Académique de Validation des Acquis de Strasbourg en lien avec les réseaux Atelier Pédagogique Personnalisé. Cette action a pour cible les demandeurs d’emploi faiblement qualifiés et éligibles à la VAE pour qui l’absence de maîtrise des savoirs de base constitue un obstacle à l’accès à la VAE.

 

–        Lycées et apprentissage : 100 000 € sont attribués pour financer les projets culturels de 31 lycées, 587 508 € pour l’équipement pédagogique de 23 établissements, et 62 796 € pour la mise en œuvre du plan particulier de mise en sûreté dans 12 établissements. Une subvention de 37 500 € est accordée à l’Association Pour la Promotion du Sport et de l’Animation Grand Est (APMSA Grand Est) pour le projet de développement de l’accès à l’apprentissage pour les sportifs de haut niveau mené du 1er janvier au 30 septembre 2018. Ce dispositif sera étendu au Grand Est.

 

–        Jeunesse : la Région Grand Est verse une subvention de 1 500 € à trois projets citoyens et  5 500 € à sept projets professionnalisant dans le cadre du dispositif « Expériences de Jeunesse ».

 

–        Agriculture : 87 096 € d’aides sont attribuées dans le cadre du soutien à l’élevage : 22 400 € à la Coopérative agricole céréalière (CAC) et 64 696 € à l’Association des Productions Animales de l’Est (APAL). Dans le cadre de l’aide aux investissements dans les coopératives d’utilisation de matériel agricole (CUMA), la Région accorde 573 357 € à 53 dossiers.

 

–        Environnement : 3 777 € d’aides versées à quatre dossiers pour la réalisation d’un plan de gestion différenciée. 196 889 € d’aides sont attribuées à 12 dossiers au titre du soutien à la méthanisation dans le cadre du dispositif de promotion des énergies renouvelables.

 

–        Tourisme : la Région soutient à hauteur de 16 944 € la mise en place de navettes touristiques de Noël. 100 536 € d’aides sont attribuées à 23 projets issus de l’appel à projet « accompagnement des animations de Noël 2017 » mis en place afin de développer la fréquentation touristique en fin d’année par une offre de manifestations attractives sur le territoire. La Région attribue une subvention forfaitaire annuelle de 4 000 € aux Offices de Tourisme du Bas-Rhin et du Haut-Rhin (Haguenau, La Petite Pierre, Obernai, Kaysersberg et Mulhouse) pour la mission de pilotage et de coordination des manifestations et animations de Noël 2017. 9 624 € d’aides sont versée à l’Agence d’Attractivité de l’Alsace pour la mise en œuvre des actions Chasse aux trésors de Noël et Chalet de Noël.

 

 

Lire Aussi