Cinq candidats sur le plateau de TF1 (capture euronews)

Des tirs en rase campagne

Onze sur la ligne de départ, un seul à l’arrivée le 7 mai 2017. D’ici-là les prétendants à la magistratures suprême ne vont pas se faire de cadeaux. Les partis politiques, les militants, les lobbies, les officines vont se jeter dans la bataille pour défendre leur héraut.