Parcoursup : une nouvelle étape commence

Elle débute aujourd’hui, 22 mai pour les lycéens et les candidats en réorientation qui veulent être admis dans l’enseignement supérieur.

La nouvelle procédure pour les lycéens qui souhaitent s'inscrire dans le supérieur
La nouvelle procédure pour les lycéens qui souhaitent s’inscrire dans le supérieur

Ce 22 mai marque ainsi le début d’une nouvelle façon d’appréhender la construction de son projet d’études : les candidats auront une réponse à chacun de leurs vœux, et pour la première fois cette année, ils ne devront plus attendre pour recevoir des propositions d’admission. Parcoursup fonctionne de manière individualisée et progressive. Chaque fois qu’un candidat fera son choix, il libèrera des places qui sont immédiatement proposées à d’autres candidats. Chaque jour, de nouveaux candidats auront donc de nouvelles propositions.

Le lendemain du bac

Les académies sont pleinement mobilisées pour accompagner chacun des 810 957 candidats inscrits sur Parcoursup vers la réussite et appréhender la rentrée étudiante avec sérénité.
Pour que les candidats qui, comme chaque année, n’ont demandé que des filières sélectives et essuient des refus, une commission placée sous l’autorité du recteur sera ouverte dès le 22 mai. Elle accompagnera les candidats pour leur faire de nouvelles propositions au plus proche de leurs vœux initiaux.
Dès le lendemain des résultats du baccalauréat, la commission pourra également prendre en charge les candidats qui n’ont pas de propositions d’admission et qui souhaitent accéder à l’enseignement supérieur. Cette commission permet également aux candidats, qui justifient d’une situation exceptionnelle (situation de handicap, charge de famille, sportif de haut niveau) de solliciter le réexamen de leur candidature.

Un numéro vert

La rectrice de l’académie de Strasbourg, Sophie Béjean, a rencontré ce jour tous les proviseurs des lycées de l’académie dans le cadre de la mobilisation autour de phase d’admission dans l’enseignement supérieur sur Parcoursup.
Elle se rendra également dans un lycée dans les prochains jours afin d’échanger avec les équipes pédagogiques et les lycéens et répondre à leurs questions. Elle les sensibilisera à l’ensemble des dispositifs d’accompagnement mis en place pour que les admissions dans l’enseignement supérieur soient plus humaines : numéro vert, accompagnement par l’association Inspire, réseaux sociaux…
Au sein de la l’académie de Strasbourg, 1500 places supplémentaires ont été créées dans les filières les plus demandées pour la rentrée prochaine.
Toutes les informations sur la Commission d’accès à l’enseignement supérieur sur www.acstrasbourg.fr


Lire Aussi