Parcoursup 2018 : fin de la première phase

Au 31 mars 2018 s’est achevée la première étape de la procédure nationale de pré inscription Parcoursup. 810 957 candidats ont formulé au moins un vœu.

La nouvelle procédure pour les lycéens qui souhaitent s'inscrire dans le supérieur
La nouvelle procédure pour les lycéens qui souhaitent s’inscrire dans le supérieur

Les lycéens, apprentis, étudiants en réorientation, et candidats inscrits à l’étranger ou non scolarisés, ont confirmé leurs vœux, transmis pour examen par les commissions d’examen des vœux mises en place par les établissements d’enseignement supérieur.
L’analyse des premières données permet de constater que les futurs étudiants se sont appropriés avec facilité la nouvelle plateforme Parcoursup. Ainsi 810 957 candidats ont formulé au moins un vœu, dont 26 525 candidats de l’académie de Nancy-Metz. Ces 26 525 candidats sont répartis de la façon suivante : 21 482 lycéens, 3668 étudiants en réorientation, et 1375 autres candidats, essentiellement constitués de jeunes non scolarisés ou, issus de pays étrangers, soit une hausse de 1,9% par rapport à 2017. Ces chiffres sont cohérents avec la hausse démographique que connaît actuellement l’enseignement supérieur.

6,3 millions de vœux

Parmi les lycéens de terminale, les bacheliers généraux sont les plus nombreux à avoir confirmé au moins un vœu (59%) ; suivent les bacheliers en filière technologique (24%) et les bacheliers de la filière professionnelle (17%).
Au total, ce sont un peu plus de 6,3 millions de vœux qui ont été confirmés par les candidats inscrits sur la plateforme répartis entre les 13 000 formations proposées sur Parcoursup.
Pour l’académie Nancy-Metz, 87% des vœux confirmés l’ont été par des lycéens en terminale, 10% par des étudiants en réorientation et 3% par des candidats non scolarisés cette année ou inscrits à l’étranger.
Les filières sélectives de l’enseignement supérieur attirent de nombreux candidats. Ainsi, 68% des 6,3 millions de vœux concernent les filières sélectives (STS, CPGE, IUT ou écoles). Dans l’académie de Nancy-Metz, 71% des vœux ont été exprimés en filières sélectives.

19.000 places supplémentaires

Les licences représentent quant à elles, 32% des vœux confirmés soit un peu plus de 2 millions de vœux. Au total, ce sont 551 593 candidats qui ont confirmé au moins un vœu dans une licence contre 630 378 candidats en 2017. Dans l’académie de Nancy-Metz, 29% vœux ont été exprimés en licence. La baisse des vœux par rapport à la campagne APB 2017 s’explique par la suppression des dispositifs de contrainte des vœux comme les « pastilles vertes » ou encore les vœux groupés obligatoires pour certaines licences. L’année dernière, 377.659 candidats, étaient concernés par ces contraintes.
Afin de garantir une place à chacun dans l’enseignement supérieur, 19 000 places supplémentaires ont d’ores et déjà été financées pour accueillir les futurs étudiants dans de bonnes conditions à la rentrée 2018.
Ces places ont été créées dans les filières les plus demandées par les étudiants. Au niveau de l’académie Nancy-Metz, cela représente 620 places supplémentaires pour la rentrée 2018. Le Gouvernement adaptera au mieux les moyens complémentaires à affecter après le début de la phase d’admission.



Lire Aussi