Edition du vendredi 22 juin 2018

Formation sur l’acide ribonucléique du 19 au 22 février

Treize jeunes chercheurs européens formés sur les outils de pointe pour la détection des modifications de l’ARN.

Une formation très pointue sur l'ARN à l'université de Lorraine (photo dans le domaine public)

Une formation très pointue sur l’ARN à l’université de Lorraine (photo dans le domaine public)

Du 19 au 22 février 2018, dans les locaux du Biopôle de l’Université de Lorraine (9 Avenue de la Forêt de Haye), se tiendra dans le cadre du programme COST (COopération européenne en Science et Technologie), une école thématique « Training School : NGS et Epitranscriptomique » à destination de 13 doctorants, post-doctorants et jeunes chercheurs venus de toute l’Europe.

L’organisation de cette action COST est initiée par le professeur Yuri Motorin, enseignant-chercheur au Laboratoire IMoPA (Ingénierie Moléculaire et Physiopathologie Articulaire) de l’Université de Lorraine, en collaboration avec la plateforme de séquençage à haut débit de l’Unité Mixte de Service IBSLor*. A ce jour, Yuri Motorin, membre du réseau COST : European Epitranscriptomics Network fait figure de leader, mondialement reconnu dans l’élaboration des outils de pointe pour la détection des modifications par le séquençage à haut-débit dans nos ARNs.
Avec cette formation, les 13 participants vont acquérir auprès de spécialistes, des connaissances théoriques et pratiques sur ces technologies de pointe innovantes permettant de détecter les modifications des ARNs.

Qu’est-ce que l’ARN ?

Le génome contient l’information génétique caractérisant chaque individu. L’ARN (acide ribonucléique) est un support temporaire de l’information génétique qui pourra être traduit en protéines ; et donc un élément clé du vivant. Cette information, une fois codée permet une régulation très fine de l’expression de nos gènes.
Une meilleure compréhension de la localisation et de(s) rôle(s) de ces modifications des ARNs à l’état physiologique et pathologique permettra l’identification de nouveaux biomarqueurs et/ou de nouvelles cibles thérapeutiques, notamment pour le diagnostic de cancers.

*L’UMS2008 IBSLor (Ingénierie, Biologie, Santé en Lorraine) est une structure d’appui pour la recherche sous tutelle de l’Université de Lorraine, du CNRS et de l’INSERM. Elle regroupe six plateformes de haut niveau technologique, dont la plateforme Séquençage NGS, qui collabore à l’organisation de l’école thématique.
Ce regroupement favorise :
-La mutualisation en mettant en commun et à disposition des structures opérationnelles de recherche, des équipements lourds structurants.
-Le développement de projets transversaux en apportant un soutien technologique et/ou technique.
Cette action COST met en lumière une nouvelle thématique de recherche « l’épitranscriptomique » en pleine expansion et valorisée par plusieurs publications de très haut niveau scientifique.

Lire Aussi