Edition du lundi 21 mai 2018

Rentrée scolaire 2018 : priorité réaffirmée pour le premier degré

Grâce à sa dotation, l’académie de Nancy-Metz fait partie des académies où le nombre moyen d’élèves par classe (22,77 contre 23,51 en France Métropolitaine) est le moins élevé.

La rentrée 2018 s'annonce sous de bons auspices (DR)

La rentrée 2018 s’annonce sous de bons auspices (DR)

 

Dans le premier degré public

Malgré une baisse très sensible de la démographie scolaire (-2 742 élèves), l’académie conserve la totalité de ses postes et bénéficie de la création de 36 postes. Avec les moyens existants et les emplois supplémentaires, illustration de la priorité accordée au premier degré, l’académie peut procéder :
• A la mise en œuvre du plan de dédoublement des classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire • au soutien accordé aux zones rurales
• Au renforcement du potentiel de remplacement, permettant une meilleure continuité du service public et une politique volontariste de la formation continue des personnels.

L’académie de Nancy-Metz fait partie des académies où le nombre moyen d’élèves par classe (22,77 contre 23,51 en France Métropolitaine) est le moins élevé.

Répartition des postes par département

La répartition entre départements se fait selon les critères suivants :
• Resserrement des écarts du taux d’encadrement (ratio professeurs / élèves) entre les départements 54 /57 et 55 /88, tout en conservant un écart justifié par les critères sociaux et géographiques, notamment dans la Meuse et les Vosges.
• Les moyens alloués aux départements 54 et 57 doivent permettre de consolider leur potentiel de remplacement des professeurs (potentiel de remplacement actuel de 8,15 % dans le 54 et de 8,4 % dans le 57). La moyenne académique est de 8,87 %.
• Les moyens délégués à la Moselle tiennent compte du poids de l’éducation prioritaire.
• La limitation du retrait d’emplois dans les Vosges et dans la Meuse, inférieur à la baisse démographique, permet la prise en compte de la ruralité et de la dimension sociale dans la carte scolaire.

Dans le second degré public

La baisse démographique (- 406 élèves à la rentrée 2018) s’accompagne d’une réduction du nombre d’emplois (- 100). Cependant, l’académie de Nancy-Metz fait ainsi partie des 5 académies les mieux dotées. Les moyens dédiés à l’enseignement et les taux d’encadrement favorables permettent à l’académie de Nancy-Metz d’accompagner le « Plan Étudiants » (qui vise à accueillir mieux et plus d’étudiants dans le supérieur) en adaptant sa carte des formations afin de garantir la diversité des parcours de réussite.

En collège
Le taux d’encadrement dans les collèges de l’académie est plus favorable que la moyenne nationale. Le nombre d’élèves par classe en collège (22,83) est inférieur à la moyenne nationale (23,20). Dans ces conditions, la rentrée 2018 peut se faire à moyens constants.
Le modèle d’allocation des moyens, commun aux quatre départements, tient compte :
• Du financement des classes, des sections bilangues, de l’accueil des élèves allophones, des élèves à besoins particuliers, etc.,
• De la situation sociale de chaque département.

L’application de ce modèle conduit à une différenciation par département, qui reflète les spécificités connues de ces territoires, notamment :

• le nombre important de collèges de moins de 200 élèves dans la Meuse et dans les Vosges
• le poids de l’éducation prioritaire plus élevé en Moselle et dans les Vosges
• un poids moindre de l’éducation prioritaire et une situation sociale globalement plus favorable en Meurthe-et-Moselle

Répartition des retraits d’emplois par département pour les collèges

Départements Effectifs
Meurthe-et-Moselle – 9
Meuse – 6
Moselle – 10
Vosges + 25
Total académie 0

En lycée général et technologique ; en lycée professionnel

Dans les lycées d’enseignement général et technologique, la perte d’effectifs est estimée à 1 % (552 élèves). Le maintien de la dotation horaire par élève implique un retrait prévisionnel de l’équivalent de 40 postes.
Dans les lycées professionnels, la baisse des effectifs de 2,39 % (soit 492 élèves) entraîne un retrait prévisionnel de l’équivalent de 60 postes. La priorité accordée à la voie professionnelle se traduira de plus d’ici la fin de l’année scolaire 2017-2018 par un dialogue avec chaque établissement pour ajuster les capacités d’accueil en fonction des flux d’orientation. Cette baisse entraîne néanmoins des taux d’encadrement particulièrement favorables dans les lycées professionnels de l’académie.
L’année 2018 correspond à la 1ère année d’application de la réforme de l’orientation dans le supérieur, et l’académie de Nancy-Metz accompagne le « Plan Étudiants », en consacrant des moyens nouveaux à la création de places supplémentaires, notamment 87 nouvelles places en STS. Les capacités d’accueil (nombre limitatif de places disponibles) en STS seront ajustées pour la fin de l’année scolaire en fonction des flux d’élèves attendus, afin de permettre un accueil prioritaire des bacheliers professionn

Lire Aussi