Edition du mercredi 24 janvier 2018

  Préparation de la rentrée 2018 : Priorité maintenue pour le premier degré

 La rectrice de l’académie de Nancy-Metz présentera au comité technique académique (CTA) qui se réunira le17 janvier 2018 après-midi, la répartition départementale des emplois d’enseignants dans les premier et second degrés à la rentrée 2018

Florence Robine rectrice de l'académie Nancy-Metz et du Grand Est

Florence Robine rectrice de l’académie Nancy-Metz et du Grand Est

Dans un contexte général de réduction du nombre de postes dans la fonction publique d’État (-1600 emplois dans le projet de loi de finances 2018), l’Éducation nationale enregistre des créations de postes avec + 4000 emplois pour 2018, mesure qui traduit la priorité accordée à l’éducation par le gouvernement.
Cette politique se traduit par des mesures différenciées selon les niveaux d’enseignement et selon les territoires. Le ministre a fixé une priorité sur le premier degré, volonté confortée par les récents résultats de l’enquête PIRLS sur la maîtrise du français. La hausse des moyens affectés aux écoles va permettre la poursuite de l’engagement présidentiel sur le dédoublement des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire, tout en maintenant la capacité de remplacement des enseignants à un niveau identique et en apportant une attention particulière à la ruralité.

  Focus sur la répartition des moyens pour la rentrée 2018 dans l’académie de Nancy-Metz

 Dans le premier degré public  

Malgré une baisse très sensible de la démographie scolaire (-2 742 élèves), l’académie bénéficie de la création de 36 postes. Ces emplois supplémentaires, illustration de la priorité accordée au premier degré, sont destinés à la mise en œuvre du plan de dédoublement des classes de CP et de CE1 en éducation prioritaire, ainsi qu’au renforcement du potentiel de remplacement, permettant une meilleure continuité du service public et une politique volontariste de la formation continue des personnels.

 Dans le second degré public 

La baisse démographique (- 406 élèves à la rentrée 2018) s’accompagne d’une réduction du nombre d’emplois (- 100). Les moyens dédiés à l’enseignement et les taux d’encadrement favorables permettent à l’académie de Nancy-Metz d’accompagner le Plan Étudiants en adaptant sa carte des formations afin de garantir la diversité des parcours de réussite.

Lire Aussi