Edition du mercredi 13 décembre 2017

Loi travail : les routiers s’y mettent !

Les manifestations contre la réforme du code du travail continuent. Sur la route, cette fois-ci, avec un appel à la grève des chauffeurs routiers par la CFDT dès ce lundi 18 septembre. Suivi par la CGT et FO le 25 septembre.

Le syndicat FO appelle les routiers à la grève pour le 25 septembre

Le syndicat FO appelle les routiers à la grève pour le 25 septembre

Il faut s’attendre à quelques perturbations sur les routes et autoroutes de notre pays, dès ce lundi 18 septembre 2017. A l’appel de la fédération CFDT, les routiers sont invités à débrayer pour refuser la réforme du code du travail qui, selon la centrale syndicale, va fragiliser les petites et moyennes entreprises de transport et exacerber la concurrence. Pour les routiers eux-mêmes, cette réforme est synonyme de « recul social » car elles remettent en cause certaines primes et, au bout du bout, rognent la fiche de paie.
D’ores et déjà, la CFDT annonce une importante mobilisation. Dans le Grand Est, les routiers grévistes sont invités à se regrouper à Saint-Avold.

Les raffineries visées

La CGT et FO appellent de leur côté à un grève illimitée des chauffeurs routiers dès le 25 septembre. Il s’agit pour les deux syndicats d’obliger le gouvernement à revenir sur les fameuses ordonnances Macron qui, disent-ils « vont accroître le dumping » sociale entre les entreprises.
Cette mobilisation des routiers visera essentiellement les points névralgiques de l’économique comme les dépôts de carburants.
« Ce sera une grève qui aura des conséquences économiques » fait savoir Jérôme Vérité, le secrétaire général de la fédé CGT Transports au cours d’une conférence de presse.
Rappelons que le la CGT appelle l’ensemble des salariés de France à une manifestation le 21 septembre et que la France Insoumise manifestera aussi le 23.

E.L.

Lire Aussi