Edition du dimanche 24 septembre 2017

CESER Grand Est : Les grands enjeux économiques passés en revue

Après une première séance plénière 2017 en avril dernier, le CESER s’est réuni les 22 et 23 juin à Metz. Cette séance, qui s’est exceptionnellement tenue sur deux jours, montre la montée en puissance des travaux de l’assemblée régionale représentative de la société civile organisée. Trois autres séances auront lieu en octobre, novembre et décembre.

note de conjoncture du CESER Grand Est

note de conjoncture du CESER Grand Est

Dans son propos liminaire, le Président Patrick TASSIN a souligné le travail très qualitatif fourni par les membres à l’occasion de cette rencontre et félicité l’effort global entrepris depuis bientôt deux ans pour « maintenir cet important CESER dans la bonne voie ».

Les enjeux liés au développement du Grand Est ont largement marqué les débats de ces deux jours d’assemblée plénière : enjeux du numérique et de résorption des fractures territoriales, enjeux de l’emploi et de la formation et d’un développement économique équilibré sur l’ensemble de la région, enjeux enfin liés à l’égalité et à l’équité entre les territoires, mais aussi entre les femmes et les hommes qui les animent.

Bien que le CA et la décision modificative 2017 montrent une bonne maîtrise budgétaire et un taux de consommation très satisfaisant, le CESER fait de nouveau le constat de la contrainte qui pèse sur les recettes régionales. Le CESER demande par ailleurs la création d’une instance d’évaluation, et d’outils qualitatifs, pour apprécier les effets des actions régionales.

Le CESER Grand Est encourage le respect entre les Femmes et les Hommes dans la société, en particulier en son sein. Il sera très vigilant quant aux actions qui seront menées par le Conseil régional, suite à la signature, par le Président Richert, de la charte européenne pour l’égalité.

Avec plus de 57 000 km², 5,5 millions d’habitants et 2,1 millions d’emplois, le Grand Est est caractérisé par de forts contrastes sur les plans démographiques, économiques et sociaux. Sur les 31 zones d’emploi du Grand Est, 12 sont en difficultés structurelles, 9 sont plutôt en retrait et 10 sont jugées dynamiques…

Entre transition numérique et fracture territoriale, la place de l’équité numérique pour le territoire s’inscrit comme un challenge et le déploiement des infrastructures numériques se pose comme une nécessité urgente, en ce qu’il participe, parmi d’autres aspects, au désenclavement des territoires ruraux.

Sur la question de l’égalité des territoires, le CESER a préféré parler d’équité : au vu des disparités profondes entre les différents territoires qui composent la région, le terme d’égalité n’est manifestement pas adapté tant les fractures sont profondes et tant le terme d’ « inégalités » ne fait que souligner des faits sans chercher à améliorer les situations des plus défavorisés. Cette première contribution du CESER sera suivie d’autres analyses sur les objectifs précis et les règles à mettre en place, notamment sur les transports et l’environnement.

Les orientations stratégiques suggérées par l’assemblée sont tournées vers la garantie d’un accès à la formation à travers le numérique tout au long de la vie. Le développement de l’offre de e-formation en entreprise, l’accompagnement d’une pédagogie innovante basée sur l’usage du numérique par l’équipement et l’aménagement des établissements d’enseignement, le développement de l’offre de formation à distance, ou encore la valorisation de toutes les formes de tutorat et transmission des savoirs issus ou non de l’entreprise, forment les recommandations du CESER sur la question du CPRDFOP.

Retrouvez également ici l’intervention liminaire du Président Tassin en ouverture de la séance du 22 juin.  

Lire Aussi