Edition du dimanche 24 septembre 2017

Agro-écologie du côté du Rhin

 

Laurent Wendlinger, Conseiller régional de la Région Grand Est a présenté le projet transfrontalier « Innov.AR : Innovations agroécologiques pour le Rhin Supérieur » à Colmar.

agroécologie

agroécologie

L’objectif de ce projet est de mettre à disposition du monde agricole, des méthodes agroécologiques adaptées au sol et au climat du Rhin Supérieur. La réduction des usages de produits phytosanitaires et d’engrais d’origine chimique, à travers la valorisation des processus naturels, est en effet essentielle pour la protection de l’air et de l’eau dans cet espace densément peuplé.

Mise en réseau

Le projet « Innov.AR », qui se poursuit jusqu’en janvier 2020, porte plus particulièrement sur la fertilisation et la protection des cultures majeures contre les bio-agresseurs dans la plaine rhénane.
Le but est de mettre ainsi en réseau les entreprises agricoles et les organismes de recherche appliquée afin de coconcevoir et de codévelopper les meilleures solutions agroécologiques dans la conduite des cultures.
Le projet s’appuiera sur les travaux et les orientations d’un groupe mixte transfrontalier constitué d’une soixantaine d’entreprises agricoles et d’une vingtaine d’organismes de recherche appliquée de part et d’autre du Rhin.

Programme Interreg

Leurs études porteront, d’une part, sur l’injection d’azote qui permet de garantir une bonne qualité de l’air et de l’eau, et d’autre part, sur la protection des céréales, du maïs et de la pomme de terre contre les principales maladies et ravageurs (chrysomèle, taupin).
Porté par l’institut du végétal Arvalis, le projet « Innov.AR » bénéficie du programme européen INTERREG Rhin Supérieur à travers une subvention de 942 000 €, et d’un soutien de la Région Grand Est de 38 250 €, sur un budget total de 1,88 M€. Il s’inscrit également dans le cadre de la campagne « Avec l’Europe, c’est possible ». Cette initiative émane de Bärbel Schäfer, Regierungspräsidentin Freiburg et présidente du comité de suivi du programme INTERREG, pour montrer ce que l’Europe fait au quotidien pour les citoyens.

Plus d’informations sur le programme et l’actualité des projets 

Autorité de gestion de 7 programmes européens, la Région Grand Est bénéficie d’un montant de plus de 1,4 milliard d’€ au titre des fonds européens (FEDER-FSE : 773 M€ et FEADER : 650 M€). Si l’on y ajoute les 2 programmes transfrontaliers INTERREG gérés pour le compte du Rhin Supérieur et de la Grande Région ainsi que le partenariat avec le programme INTERREG France-Wallonie-Vlaanderen, ce sont au total plus de 1,8 milliard d’€ que la collectivité régionale pilote d’ici à 2020. La Région soutient ainsi des projets utiles pour les territoires dans de nombreux domaines tels que la recherche et l’innovation, l’efficacité énergétique, l’environnement, la formation professionnelle, l’apprentissage, le secteur agricole ou le patrimoine rural.   

Lire Aussi