Edition du jeudi 23 novembre 2017

CCI 54 : les enjeux du numérique

 

Parce que la révolution numérique qui s’annonce va bouleverser nos vies, la CCI de Meurthe-et-Moselle a convié plus de 220 dirigeants et élus à un dîner-débat avec le prévisionniste Xavier Dalloz pour prendre conscience des opportunités offertes par la nouvelle économie.

Dîner des entrepreneurs: le président Pélissier avait invité Xavier Dalloz (Flickr)

Dîner des entrepreneurs: le président Pélissier avait invité Xavier Dalloz (Flickr)

 En recevant plus de 220 décideurs de Meurthe-et-Moselle, jeudi au stade Picot de Tomblaine (54) François Pélissier, président de la Chambre consulaire du département a souhaité évoquer avec eux les pistes de l’industrie du futur qui sont autant d’opportunités pour les entreprises. Les nouvelles technologies, comme la fabrication additive ou l’internet industriel, vont bouleverser l’industrie en profondeur. « Nous travaillons sur l’économie numérique et à l’usine du futur, a souligné François Pélissier. 2017 est l’année de la mise en place de ces stratégies. »
François Werner, vice-président du Grand Nancy Métropole et conseiller régional a dessiné « les axes forts de la stratégie numérique ». Il a rappelé que la région Grand Est avait à cœur d’apporter la fibre à tout le monde d’ici 2023. Et, d’ores et déjà dit-il, « le numérique est le deuxième employeur de la Métropole de Nancy. »

Proverbe chinois

Expert international de l’innovation, Xavier Dalloz a répété plusieurs fois ce proverbe chinois : « Dis-le moi, et je l’oublie, montre-le moi et je le retiens, implique-moi et je comprends ».
L’orateur explique : dis-le moi, ce sont les médias traditionnels, journaux papier et radio. Montre-le moi, c’est l’audio-visuel et le cinéma. Implique-moi, c’est l’apport fondamental d’internet. Les nouvelles technologies permettent d’impliquer plus fortement l’individu en le rendant plus actif et plus responsable.
Parce que « demain sera différent », Xavier Dalloz donne quelques pistes. « On va passer du marché d’équipement au marché de services. Tout va devenir écran, l’informatique on la portera sur soi. » On va passer du big data au small data. Tout va changer dans les dix ans qui viennent : notre façon de consommer, de faire du commerce, de travailler, de se distraire…
L’un des défis majeurs des années à venir va se jouer sur l’énergie. Tous les objets connectés ont besoin d’énergie. Demain, lorsque le problème du stockage de l’électricité sera réglé par des batteries fiables, l’énergie solaire remplacera le pétrole.
Le marché est gigantesque. La compétition mondiale. La révolution numérique ouvre des perspectives formidables aux entreprises.

Lire Aussi