Edition du lundi 11 décembre 2017

Vandoeuvre chouchoute ses entreprises

La deuxième ville de Meurthe-et-Moselle (32.000 habitants, 1.117 entreprises, 20.000 emplois) lance « un plan local stratégique pour l’emploi et le développement économique. »

Vandoeuvre : Plan local stratégique pour l’emploi et le développement économique

Stéphane Hablot, maire de Vandoeuvre, Rachid Sekkour, adjoint à l’économie, Aniouchka Waisse, chargée de msision au développement économique (Photo Grégory Ambroise)

Le maire de Vandœuvre-lès-Nancy, Stéphane Hablot, annonce d’emblée la couleur : « La municipalité n’a pas la compétence économique. Mais elle a pour mission d’informer, de conseiller, d’accompagner les entreprises situées sur son territoire. »
Voilà le cadre général de la conférence de presse organisée mardi 28 février 2017 à l’hippodrome de Nancy-Brabois, juste avant l’invitation lancée aux chefs d’entreprise du Technopole. Entouré de son adjoint délégué à l’économie, à l’emploi et à la formation, Rachid Sekkour, du directeur-général des services, Régis Tricotteux, de la nouvelle chargée de mission au développement économique et relation aux entreprises, Aniouchka Waisse, Stéphane Hablot a rappelé que Vandoeuvre, deuxième ville de Meurthe-et-Moselle (32.000 habitants) compte sur son territoire 1.117 chefs d’entreprises qui génèrent 19.256 emplois. Et cependant le chômage reste très élevé.

vandoeuvre-vand-entreprises

Vand’Eneprises, une initiative de la Ville de Vandoeuvre

D’où la mise en place d’un « plan stratégique » destiné à booster l’économie et donc les emplois. « La ville a un rôle majeur à jouer dans l’accueil des entreprises et de leurs salariés, explique Stéphane Hablot. Il est indispensable pour les nouvelles entreprises de savoir où elles s’installent, quels sont les équipements dont elles peuvent bénéficier. Nous voulons être leur interlocuteur privilégié, nous voulons créer des synergies, entre les différents quartiers de la ville, entre les entreprises qui forment le tissu économique en créant un véritable esprit « d’intrapreneur ».

« Technopole d’avenir »

«  Il ne peut y avoir de justice sociale que s’il y a une justice économique » ajoute Rachid Sekkour. « Il est important que Vandoeuvre soit un acteur central d’animation des entreprises en relation avec les chambres consulaires, avec Nancy-Métropole et avec la région Grand Est qui, elles, ont la compétence économique. »
« La ville doit être une porte d’entrée pour les entreprises du territoire pour faciliter les parcours administratifs et règlementaires » souligne pour sa part Aniouchka Waisse en précisant que, « pour susciter des rencontres entre entrepreneurs, vont être organisés des petits déjeuners thématiques trimestriels où les chefs d’entreprises pourront s’informer et partager les expériences. »
En outre, une plate-forme numérique dédiée au développement économique et à l’emploi sera lancée dès l’année prochaine à destination à la fois des chefs d’entreprise mais aussi des demandeurs d’emplois. « Il s’agit de maîtriser le territoire pour créer un Technopole d’avenir de dimension internationale » a conclu le maire.

M.G.

Lire Aussi