Edition du mercredi 20 juin 2018

600.000 canards vont être abattus dans les Landes

La peste aviaire s’étend inexorablement dans les élevages du sud-ouest. Pour éradiquer le virus H5N8, le ministre de l’Agriculture annonce l’abattage préventif de tous les canards des Landes.

Les élevages du sud-ouest menacés par le virus H5N8

Les élevages du sud-ouest menacés par le virus H5N8 (Pixabay)

La grippe aviaire n’en finit pas de faire des ravages dans les élevages. Le virus H5N8 se propage sans que l’on puisse véritablement freiner l’épizootie. Virus très virulent apparu en novembre 2016, le H5N8 a été détecté dans 306 élevages au 20 février 2017.
C’est dans ce contexte difficile pour les éleveurs, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll a annoncé ce matin au micro de France Bleu Gascogne qu’il fallait abattre les 600.000 canards du département des Landes. « On a déjà abattu beaucoup de canards sur la partie est du département, on sait qu’il reste une zone sur laquelle on va agir pour abattre l’ensemble des canards pour essayer de stabiliser cette zone ».
Avant de s’exprimer dans l’après-midi devant les professionnels de la filière avicole à Mont-de-Marsan, Stéphane Le Foll a expliqué qu’il n’existait pas de vaccin contre ce virus. « On est obligé de réfléchir collectivement à la manière dont on va s’organiser pour faire face à cette menace qui existe », dit-il.
Le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (CIFOG) a chiffré à 8,2 millions le nombre de canards gras perdus pour la production française de foie gras. Il estime les pertes immédiates liées à l’épizootie pour l’ensemble de la filière à plus de 210 millions d’euros. Le ministre de l’Agriculture a précisé que l’Etat viendrait en aide aux éleveurs touchés par la grippe aviaire.
Plus ici.

E.L.

Lire Aussi