Edition du mardi 24 octobre 2017

Haute-Marne : silence, on tourne !

Le tournage de Bloody Milk, premier long métrage du réalisateur haut-marnais Hubert Charuel, débutera ce mardi 16 août à Droyes (52). La sortie en salle du film est prévue fin 2017.

Hubert-Charuel-réalisateur

Hubert Charuel, réalisateur Bloody Milk (Fondation GAN pour le cinéma)

Ce premier long métrage est lié à l’histoire personnelle du réalisateur, Hubert Charuel, fils de paysan et diplômé de la Femis, qui souhaite raconter « une tragédie du monde paysan d’aujourd’hui ». Le tournage se déroulera dans la ferme des parents du réalisateur avec, au casting, Swann Arlaud et Sara Giraudeau, deux comédiens nominés en 2016 pour le César du meilleur jeune espoir.
Isabelle Candelier, Géraldine Martineau, India Hair, Bouli Lanners, ainsi que des comédiens non-professionnels hauts-marnais viennent compléter le casting. Le scénario est coécrit par le réalisateur Hubert Charuel et Claude Le Pape, la coscénariste du film Les Combattants.

Le synopsis

 

« Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, ses vaches, sa soeur vétérinaire et ses parents retraités, dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épizootie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses vaches est potentiellement infectée. Pierre ne peut se résoudre à perdre son exploitation. Il n’a rien d’autre et il ira jusqu’au bout pour la sauver. »
Hubert Charuel, 30 ans, a déjà réalisé plusieurs courts métrages en Champagne-Ardenne, dont le film K-Nada, tourné en 2013 à Saint-Dizier (52), soutenu par la Région et accompagné par le Bureau d’accueil des tournages de Champagne-Ardenne. Diffusé sur Arte, K-Nada a obtenu le Prix du meilleur film français au Festival Premiers Plans d’Angers, et a été sélectionné au Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, au Festival international du court-métrage de Bruxelles, et au Festival Européen du Film Court de Brest. Son comédien principal, Valentin Lespinasse, joue également dans Bloody Milk. 

Le soutien de la Région

La Région Grand Est soutient cette production, avec l’accompagnement du Bureau d’Accueil des Tournages de Champagne-Ardenne.
Le soutien régional au long métrage cinéma
se décline au travers d’aides à l’écriture (résidences, tutorat, accompagnement personnalisé), au développement, à la production. Le fonds de soutien à la production de la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, s’élève à 2,8M€, dont un tiers (950 000 €) est dédié au long métrage cinéma, à l’animation, au documentaire et à la prise de vue réelle.

Lire Aussi