Edition du dimanche 19 novembre 2017

Sud-Ouest : la grippe aviaire s’étend

caneton

Caneton (Pixabay)

Le département de l’Aveyron est touché par l’épizootie. Après Vaureilles, où 5000 canards ont été abattus il y a deux semaines, c’est un élevage de Cruéjouls qui a dû abattre 11.000 canards.

La grippe aviaire a touché le sud-ouest au printemps dernier où un « vide sanitaire » de cinq semaines a été décrété. Pourtant, l’épizootie n’a pas été éradiquée. Un foyer de grippe aviaire a décelé dans un élevage de Vaureilles, près de Villefranche-de-Rouergue, à la mi-juillet 2016. Quelque 5.000 canards ont été abattus en raison de la nature « hautement pathologique » de l’infection.
Tout récemment, la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) a identifié un nouveau foyer à Cruéjouls, du côté de Rodez. Là encore, il a fallu abattre environ 11.000 canetons de quelques semaines seulement pour éviter une propagation de la maladie. Il semble que les deux cas soient liés.

18 départements

Pendant trois semaines, les bâtiments des deux élevages sont ou ont été désinfectés et un périmètre de protection (environ 3 km) installé autour des fermes. Il s’agit d’éviter une contamination d’autres élevages. En outre, pendant dix jours supplémentaires, les déplacements d’animaux sont interdits dans une rayon de 10 km.
Ces deux nouveaux cas de grippe aviaires interviennent après ceux du printemps dernier lorsque 18 départements du Sud-Ouest ont été concernés par des mesures strictes de vide sanitaire décrété par les autorités durant cinq semaines !
D’ici la fin du mois d’août, plus de mille exploitations vont être contrôlées dont une vingtaine dans le département de l’Aveyron.

Marie-Odile Schmitt

Lire Aussi