Edition du vendredi 20 juillet 2018

Anne Lauvergeon mise en examen

Capture.JPG Anne LauvergeonL’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, a été mise en examen vendredi par les juges d’instruction du pôle financier du TGI de Paris dans l’une des enquêtes entourant les circonstances du rachat de la société canadienne Uramin en 2007.
L’opération s’est avérée désastreuse pour le géant français du nucléaire. Cette société avait été achetée pour 1,8 milliard d’euros en 2007. « Atomic Anne » ainsi qu’elle fut surnommée durant les dix années de règne à Aréva a été mise en examen pour présentation et publication de comptes inexacts et diffusion de fausses informations.

Deux enquêtes

Cette mise en examen fait suite aux deux informations judiciaires. L’une après le rachat d’Uramin, société visant à exploiter des gisements d’uranium en Namibie, Centre Afrique et Afrique du Sud. L’époux d’Anne Lauvergeon, est soupçonné d’avoir profité d’informations privilégiées pour spéculer sur le titre et gagner un peu d’argent.
L’autre, pour laquelle elle a été mise en examen ce vendredi, concernait la présentation inexacte des comptes du groupe en 2010 et 2011.
«  Elle a été mise en examen pour des infractions purement formelles, a déclaré son avocat, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi. « Il n’y a pas de soupçon de malhonnêteté contre elle. »

Lire Aussi