Ma thèse en BD : Lutter contre l’infiltration des goudrons dans les nappes phréatiques

File 20180607 137288 ec2xwh.jpg?ixlib=rb 1.1
La thèse de Clotilde Johansson en BD.
Peb&Fox/Université de Lorraine, Author provided

Clotilde Johansson, Université de Lorraine

À l’occasion du concours « Ma thèse en 180 secondes 2018 », l’Université de Lorraine propose une adaptation en bande dessinée des travaux de recherche de ses 11 doctorants finalistes. Commandé au duo de dessinateurs Peb&Fox, ce recueil porte un regard teinté d’humour sur une sélection de recherches qui reflètent la diversité des travaux réalisés par les laboratoires lorrains. Les vidéos des prestations des finalistes sont disponibles en ligne). Rendez-vous le 13 juin à Toulouse pour la finale nationale !


The ConversationClotilde Johansson est doctorante au LIEC (Laboratoire interdisciplinaire des environnements continentaux, (Université de Lorraine, CNRS). Son sujet de recherche s’intitule « Oxydation des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAPs) et de leurs sous-produits par injection de ferrate de potassium dans la zone saturée ».

« Le goudron touche le fond »

La thèse de Clotilde Johansson en BD.
Peb&Fox/Université de Lorraine, Author provided

Clotilde Johansson, Doctorante en chimie, Université de Lorraine

La version originale de cet article a été publiée sur The Conversation.

The Conversation



Lire Aussi