Légère augmentation du chômage début 2018

Le taux de chômage augmente de 0,2 point au premier trimestre 2018 après avoir diminué de 0,7 point au trimestre précédent (source INSEE).

Le taux de chômage augmente de 0,2 point au premier trimestre 2018 (INSEE)
Le taux de chômage augmente de 0,2 point au premier trimestre 2018 (INSEE)

En moyenne sur le premier trimestre 2018, le taux de chômage au sens du BIT est de 9,2 % de la population active en France (hors Mayotte), après 9,0 % au quatrième trimestre 2017 : il augmente ainsi de 0,2 point, après avoir baissé de 0,7 point le trimestre précédent. Par rapport au premier trimestre 2017, le taux de chômage diminue de 0,4 point.
En France métropolitaine, le nombre de chômeurs croît de 83 000 début 2018, à 2,6 millions de personnes ; le taux de chômage augmente de 0,3 point par rapport au trimestre précédent, atteignant 8,9 % de la population active. Dans le même temps le taux d’emploi est stable et le taux d’activité augmente de 0,2 point. Le taux de chômage augmente en particulier pour les femmes de 15 à 49 ans.
Le taux d’emploi est stable début 2018, à son plus haut niveau depuis le début des années quatre-vingt.

Taux d’emploi stable

Au premier trimestre 2018, le taux d’emploi des 15-64 ans s’établit à 65,7 %, comme au quatrième trimestre 2017 et à son plus haut niveau depuis le début des années quatre-vingt. Il augmente de 1,0 point par rapport au premier trimestre 2017. Sur le trimestre, le taux d’emploi s’accroît légèrement pour les personnes de 50 à 64 ans et il est quasi stable pour les autres.
Le taux d’emploi à temps complet est de 53,9 %, comme au trimestre précédent. Il augmente de 0,9 point sur un an. Le taux d’emploi à temps partiel atteint 11,8 %, un niveau identique à celui du trimestre précédent et proche de celui de début 2017 (+0,1 point).
Le taux d’emploi en contrat à durée indéterminée (CDI) des 15-64 ans est de 49,2 % au premier trimestre 2018. Il est quasi stable sur le trimestre (+0,1 point) et augmente de 0,6 point sur un an. Le taux d’emploi en contrat à durée déterminée (CDD) ou en intérim s’établit à 8,0 % début 2018, un niveau proche de fin 2017 (−0,1 point), et 0,2 point plus élevé qu’au premier trimestre 2017.
Au premier trimestre 2018, 6,0 % des personnes en emploi sont en situation de sous-emploi. Il s’agit principalement de personnes à temps partiel souhaitant travailler davantage. Cette part augmente de 0,4 point entre le quatrième trimestre 2017 et le premier trimestre 2018 ; elle est quasi stable sur un an (−0,1 point).



Lire Aussi