Edition du lundi 21 mai 2018

Voyage au cœur de l’histoire : transports et communications

Cugnot, Pilâtre de Rozier, Bauchet, Bugatti, Marie Marvingt… La région compte nombre de pionniers de l’épopée des transports et des communications. A découvrir à Saint-Dié-des-Vosges, les 5 et 6 mai 2018.

Deux journées pour découvrir l'histoire régionale (affiche)

Deux journées pour découvrir l’histoire régionale (affiche)

Les infrastructures et moyens de transports sont d’incroyables révélateurs de notre Histoire car ils influencent tous les domaines de la société, du commerce à la guerre en passant par les loisirs et même les relations amoureuses comme l’a expliqué David Valence, vice-président du Conseil régional et maire de Saint-Dié en présentant le programme.
Cette 13e édition des Journées d’Histoire Régionale réunit près de 90 acteurs associatifs et institutionnels qui proposent expositions, conférences, animations, reconstitutions historiques, maquettes ou matériels anciens, pour faire découvrir la richesse de ce thème.
Organisées par le Comité d’Histoire Régionale, service de la Région Grand Est, les Journées d’Histoire Régionale ont pour but de faire découvrir au grand public, les richesses de l’Histoire et du patrimoine de notre région.
Cette 13e édition s’intitule « Voyage au cœur de l’Histoire : transports et de communications ». Elle est organisée avec le soutien de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et s’inscrit dans le « Programme 80 ans SNCF ».
Entrée libre pour l’ensemble des animations du week-end. Tout public.

QUELQUES CHIFFRES

 13e édition des Journées d’Histoire Régionale
 90 acteurs de l’Histoire et du patrimoine de la Région Grand Est participent cette année
 60 expositions
 15 conférences (20 minutes), avec mise en ligne
courant 2018
 2 Grandes conférences dédiées à l’Histoire de Saint-Dié-des-Vosges et des environs (dimanche matin à l’Hôtel de Ville)
 5 café-Histoire
 10 ateliers pour enfants autour des cerfs-volants,
fusées, et de l’exploitation des mines
 3 reconstitutions historiques (Parc Jean Mansuy)
 6 animations extérieures (Par Jean Mansuy)
 2 séances de cinéma au Musée Pierre-Noël
 10 éditeurs d’ouvrages et de revues Grand Est
 1 point de collecte « 80 ans de la SNCF »
 2 200 visiteurs en 2017

Le programme

SAMEDI ET DIMANCHE APRES-MIDI
Reconstitutions historiques – Parc Jean Mansuy :
– Les fantassins de Lorraine – Campement avec ambulance hippomobile et un central téléphonique de la Grande Guerre.
– Les Amis du Valamont – Évocation d’un garage 1900 autour de la Renault AG 1908.
Atelier d’autoréparation de vélos – Parc Jean-Mansuy :
Collecte de vélos (tous états) et atelier d’autoréparation proposés par l’association L’engrenage.
Cafés-Histoire, à 15h30 – 16h – 16h30 :
Espace François-Mitterrand, salle Dame Blanche
Autour d’un café offert, venez découvrir les actualités éditoriales des éditeurs et sociétés savantes
La Collection 80 ans SNCF :
Enrichissez la Collection 80 ans de la SNCF en apportant et donnant vos documents, photos, petits objets… Don sur rendez-vous et infos : 01 83 72 78 00 ou à collection80@sncf.fr

SAMEDI 5 MAI
Sauf mention contraire, les conférences se déroulent à la Tour de la Liberté.
Les cafés Histoire se déroulent à l’Espace François-Mitterrand, en salle Dame blanche.
Ouverture des expositions à 14h | Espace François-Mitterrand
14h00 Cinéma| Musée Pierre-Noël | Le Petit Prince (Film d’animations, 2015, 1h47) – Entrée libre
14h00-17h00 Présentation de véhicules anciens | Place Jules Ferry – Autour de la 2 CV
14h15 Inauguration| Espace François-Mitterrand
14h15 Atelier cerfs-volants (2h) – Pour les enfants de 8 à 12 ans (12 places) – AVSEA Dispositif CEDRE
Sur inscription préalable au 03 87 31 81 45 ou à chr@grandest.fr
14h30 Atelier fusées (3h) – À partir de 6 ans (10 places) – L’Eaudici (sur inscription)
14h30 Conférence : Cartographies d’une reconquête impériale depuis Reims jusqu’au Rhin (355375), Jean-Jacques VALETTE, historien-géographe, association Reims Histoire Archéologie
14h45 Atelier Comment vider un puits de mine à la Renaissance ? (1h) Association Les HautesMynes
15h00 Conférence* : Un projet avorté : la liaison Saône-Meuse (1720-1723), Jean-François MICHEL, association Saône Lorraine
15h30 Conférence* : Fouette cocher ! Autour d’une chaise de poste du XVIIIe siècle conservée au Palais des ducs de Lorraine, Pierre-Hippolyte PENET, conservateur du Patrimoine chargé des collections XVe-XVIIIe siècles au Palais des ducs de Lorraine – Musée Lorrain
15h30 Café-Histoire : Échanges, circulations, transport : le cas de la statuaire entre Champagne et Lorraine à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance, Patrick CORBET, Professeur émérite en histoire médiévale – Université de Lorraine
16h00 Conférence : La Poste, pionnière du véhicule électrique depuis … 1899, Jean-Claude BASTIAN, professeur d’Histoire retraité, association LORHISTEL
16h00 Café-Histoire : La Haute-Marne dévoile ses plus belles cartes !, Alain MORGAT, directeur des archives départementales de la Haute-Marne
16h15 Atelier cerfs-volants (2h)
16h30 Conférence : La Compagnie des Chemins de fer de l’Est : un réseau innovant, Bernard DOMART, ancien guide à la Cité du Train de Mulhouse – documentaliste du Musée Train Land
16h30 Café-Histoire : Le négoce entre la Lorraine et l’Espagne, l’exemple de Simon Sallet au XVIIe siècle, Le Pays Lorrain, vol. 96, 2015, Marie-Françoise MICHEL, association Saône Lorraine
16h30 Atelier : Comment vider un puits de mine à la Renaissance ? (1h) Association Les HautesMynes
17h00 Conférence : L’exemple de la ligne ferroviaire Neufchâteau – Épinal : du fret civil au fret militaire, Élisabeth PAILLARD, chargée de recherches à l’Inventaire général du Patrimoine Culturel, Région Grand Est – site de Strasbourg
17h30 Conférence : Le transport de la bière, Benoît TAVENEAUX, président du Musée français de la brasserie
17h30 La montgolfière de la Région Grand Est s’expose et s’envole – Parc Jean Mansuy
Société Pilâtre-de-Rozier – sous réserve des conditions météorologiques

Dimanche 6 mai
9h30-12h30 : Rassemblement de véhicules anciens et de prestige | Place du Marché

Rassemblement de véhicules anciens (comité d'histoire)

Rassemblement de véhicules anciens (comité d’histoire)

Rassemblement mensuel de l’association Écurie Gentiane Historique & Kustom Brothers Bikers Club
Les Grandes Conférences Autour de Saint-Dié-des-Vosges | Hôtel de Ville
 10h00 : Limites et frontières dans la haute vallée de la Meurthe : axes et voies de communication et de transport dans l’Antiquité, Jérémy GRACIO, président de l’association Sentiers d’Histoires, archéologue
 11h00 : Les percées ferroviaires des Vosges déodatiennes autour de la Grande Guerre, une continuation de la politique des rendez-vous manqués, Yann PROUILLET, directeur de la commission Temps de Guerre de la Société Philomatique Vosgienne
Ouverture des expositions à 14 h | Espace François-Mitterrand
14h00-17h00 Rassemblement de véhicules anciens et de prestige | Place Jules Ferry, Écurie Gentiane Historique
14h00 Cinéma| Musée Pierre-Noël, Tout en haut du monde (Dessin animé, 2015, 1h21) Entrée libre
14h00 Conférence : La première relation de chemin de fer entre la France et les États allemands en 1852 de Metz à Sarrebruck et à Ludwigshafen, Michael SANDER, membre associé de l’Académie
Nationale de Metz, ancien directeur adjoint du Landesarchiv Sarrebruck
14h15 Atelier cerfs-volants (2h) AVSEA Dispositif CEDRE
14h30 Atelier fusées (3h) À partir de 6 ans (10 places) – L’Eaudici
14h30 Conférence : Ettore Bugatti et ses fameux autorails (de 1933 à 1958), Grégory OSWALD, conservateur du Musée de la Chartreuse et de la Fondation Bugatti à Molsheim
14h45 Atelier : Comment vider un puits de mine à la Renaissance ? (1h) Association Les HautesMynes
15h00 Conférence : Lalique et l’art du voyage, Véronique BRUMM, directrice du musée Lalique
15h30 Conférence : Le télégraphe Chappe en Lorraine sous Napoléon, Éric LABOUREL, administrateur de l’association Vosges Napoléoniennes
15h30 Café-Histoire : Les Américains en France (1950-1967), éditions Gérard Louis, 2017, PierreAlain ANTOINE, colonel (H) de l’armée de l’air, ancien directeur de la patrouille de France
16h00 Conférence : Les passeurs, évadés et résistants ayant transité par les voies de passage durant la Deuxième Guerre mondiale, Éric LE NORMAND, chargé de mission, Association pour des Études sur la Résistance Intérieure des Alsaciens (AERIA)
16h00 Café-Histoire : Alfred Guédeney, Adieu mon commandant. Souvenirs d’un officier, éditions
Edhisto, 2018, Yann PROUILLET, éditions Edhisto
16h15 Atelier cerfs-volants (2h) – AVSEA Dispositif CEDRE
16h30 Conférence, La batellerie à Vitry-le-François, Loïc HERVÉ, directeur d’école honoraire, trésorier de l’Association pour le Patrimoine Industriel de Champagne-Ardenne (APIC)
16h30 Atelier Comment vider un puits de mine à la Renaissance ? (1h) Association Les HautesMynes
17h00 Conférence : Libre navigation et stratégies de communication : l’exemple de la Commission centrale pour la navigation du Rhin (1920-1945), Jocelyn PERRADIN, attaché de conservation aux Archives départementales du Bas-Rhin
17h30 Conférence : « Le Pierre la Treiche », une péniche au gabarit Freycinet construite dans les chantiers des frères Mourlon en 1949, Catherine ZELLER-BELVILLE, chargée de recherches à l’Inventaire général du Patrimoine Culturel, Région Grand Est – site de Nancy

Saint-Dié-des-Vosges, terre de Géographie et d’Histoire

Saint-Dié, terre d'histoire et de géographie (Comité d'histoire)

Saint-Dié, terre d’histoire et de géographie (Comité d’histoire)

La haute vallée de la Meurthe, où Saint-Déodat fonda à la fin du VIIe siècle un petit ermitage à l’origine du bourg de Saint-Dié, est un territoire occupé de longue date. L’éperon barré de La Bure a ainsi livré des traces de présence humaine dès le Néolithique final (3 500 à 2 300 av J .C.) et une occupation importante de la fin du IIe siècle avant J.C. jusqu’au IVe siècle de notre ère dont témoigne, notamment, la densité des monnaies retrouvées. Cette zone de moyenne montagne, donnant accès à plusieurs cols, est déjà alors une terre de passage que les Hommes parcourent et occupent, notamment sur divers sites de hauteur.
Ces échanges sont stimulés au haut Moyen Âge par la présence d’une abbaye royale et un marché est attesté avant l’an Mil, témoignant de la position de carrefour commercial.
L’établissement religieux qui contrôle la ville est placé sous la protection du duc de Lorraine et, de cette étroite relation, naît en 1490, un important centre intellectuel appelé le Gymnase Vosgien, à l’initiative de Vautrin Lud, chanoine de Saint-Dié et secrétaire du duc René II. Les géographes qu’il réunit furent les premiers à proposer, à l’occasion d’une traduction de la Cosmographie de Ptolémée, l’usage du terme America, formule dont le grand succès peut inspirer les participants du Festival International de Géographie qui, chaque année, se réunissent à Saint-Dié, « la marraine de l’Amérique » !
Par sa proximité avec les cols, lieux de passage stratégiques dont le contrôle occasionna des batailles terribles pendant la Grande Guerre, la ville a subi tirs d’artillerie et bombardements aériens. Ce conflit provoqua aussi la fin de la Société Aéronautique de l’Est, devenue Ateliers vosgiens d’industrie aéronautique (AVIA), fondée en 1909, et dont les ateliers construisirent divers appareils au cours de ces quelques années. Si l’aventure fut brève, cette société a légué à Saint-Dié son aéro-club et le terrain d’aviation de Remomeix, mis en place en 1909 également.
Les destructions de la Seconde Guerre mondiale furent très sévères en novembre 1944, en raison de la politique de la terre brûlée pratiquée par les troupes allemandes à la veille de leur retraite et du bombardement américain. Les dégâts sont absolument considérables avec plus de 2 000 immeubles sinistrés. De longues années sont nécessaires pour rebâtir la ville dans le style de la Seconde Reconstruction, sujet présenté en ce moment au musée Pierre-Noël de Saint-Dié. De cette période, la ville a notamment conservé l’usine Duval, pensée par Le Corbusier, aujourd’hui inscrite avec seize autres œuvres de l’architecte sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Lire Aussi