Edition du samedi 24 février 2018

Grand Est : un contexte économique positif

Dans un contexte national et international toujours positif, les indicateurs conjoncturels restent bien orientés dans le Grand Est au troisième trimestre 2017 constate l’Insee.

Embellie économique dans le Grand Est, selon l'insee (Pixabay)

Embellie économique dans le Grand Est, selon l’insee (Pixabay)

L’emploi se consolide, même si le nombre de demandeurs d’emploi ne diminue que très modérément et que le chômage repart à la hausse. La construction confirme sa bonne tenue tandis que le tourisme, malgré une météo capricieuse, a vécu un été faste comparé à celui de 2016, que ce soit pour les hôtels ou les campings. L’entrepreneuriat régional reprend de la vigueur avec une progression des créations d’entreprises et un repli des défaillances. Les exportations, et notamment celles vers la zone euro, s’érodent légèrement.
La croissance est vigoureuse et le chômage en net recul chez nos voisins allemands, suisses, luxembourgeois et belges dans une zone euro qui croît à toute allure.

L’emploi salarié poursuit sa progression

Dans le Grand Est, l’emploi salarié dans les secteurs principalement marchands augmente de 0,3 % au troisième trimestre 2017, soit 3 310 créations nettes, après un deuxième trimestre déjà en hausse (+ 0,4 %). La tendance est similaire à celle observée en France métropolitaine. L’emploi se développe légèrement plus vite dans les Hauts-de-France mais stagne en Bourgogne-Franche-Comté (+ 0,4 % et + 0,0 %).
Moins de demandeurs d’emploi sans aucune activité, mais davantage ayant une activité réduite. La région Grand Est compte 468 000 demandeurs d’emploi de catégories A, B et C au troisième trimestre 2017, en léger recul de 0,1 % par rapport au trimestre précédent. Au niveau national, le nombre de demandeurs d’emploi est en hausse de 1,0 %.
La construction en hausse

Dans la région Grand Est, 29 300 logements ont été autorisés à la construction entre octobre 2016 et septembre 2017. Le nombre de permis de construire est en hausse de 13 % par rapport à la même période un an auparavant, autant qu’au niveau national. Si le département de la Meuse enregistre la plus forte croissance (+ 60 %), l’amélioration est essentiellement portée par le département du Haut-Rhin (+ 37 %), qui possède un volume supérieur avec environ 15 % de l’ensemble des logements autorisés régionaux contre à peine plus de 1 % dans la Meuse. Dans le même temps, le nombre de constructions recule sensiblement dans les Ardennes (- 24 %), dont le volume est relativement faible.

Forte croissance du tourisme estival

Dans le Grand Est, la fréquentation touristique des hébergements collectifs marchands au cours du troisième trimestre 2017 a augmenté de 6,8 % par rapport au troisième trimestre 2016. Les touristes résidents comme étrangers ont été nettement plus présents que l’été précédent (respectivement + 7,8 % et + 5,5 %). La fréquentation touristique croît davantage dans le Grand Est que dans l’ensemble de la métropole (+ 2,6 points).

Hausse des créations d’entreprises

Dans la région Grand Est, 7 990 entreprises ont été créées au troisième trimestre 2017, soit 180 entreprises de plus qu’au trimestre précédent (+ 2,2 % en données cvs).
Parmi les grands secteurs d’activité, les créations sont uniquement en hausse dans les services (+ 3,0 % en données cvs et en glissement du cumul annuel sur un an). Elles diminuent le plus fortement dans la construction (- 5,4 %). Les baisses sont toutes dues aux micro-entrepreneurs.
Les défaillances d’entreprises poursuivent leur baisse

Lire Aussi