Edition du jeudi 17 août 2017

    Ils aiment Ecrouves

    Capture.JPG Ecrouves

    Ecrouves, aujourd’hui (DR)

    Une poignée de Scrofuliens, comme s’appellent les habitants d’Ecrouves, commune de 4.500 habitants du Toulois, a créé une association pour « préserver le patrimoine culturel et historique de leur village ». A son actif, déjà, un livre, un site internet et une kyrielle d’activités.

    On doit à François Clairotte, un ancien cadre de l’Est Républicain, d’avoir créé l’association « Aimer Ecrouves » dont il est président. Objectif : contribuer à développer et surtout à améliorer l’image de la commune et défendre son patrimoine. Au bureau, Laurent Boulogne, trésorier, et Aurélie Rondeau, secrétaire. « Nous avons de nombreux projets, explique François Clairotte. Nous allons créer un site internet qui sera la vitrine de l’association et de ses activités, mais aussi celui de toute la commune. Une vitrine qui donnera une bonne image d’Ecrouves et l’envie d’y vivre. »
    Moins d’un an après sa création, l’association a d’ores et déjà publié un livre. « Ecrouves d’hier et d’aujourd’hui ». Un ouvrage de 68 pages où une série de plus de 100 cartes postales anciennes et de nombreuses photos plus récentes montrent l’évolution de la commune. « L’un de nos adhérents possédait de nombreuses cartes postales anciennes. De là l’idée de cette publication qui est sans doute la première d’une série intitulée « Les Cahiers de l’association » souligne le président.
    Le livre est disponible chez les libraires du Toulois et les grandes surfaces au prix de 19 €. On peut également le commande sur le site internet de l’association.
    Outre le livre et le site internet, l’association organise de nombreuses activités qui vont du nettoyage du sentier dit Du Cavalier, très fréquenté par les promeneurs, à l’organisation de sorties et de repas champêtres.
    Plus, ici

    Lire Aussi