Edition du dimanche 17 décembre 2017

Strasbourg : la Neustadt au patrimoine mondial de l’UNESCO

L’inscription de « Strasbourg : de la Grande-Ile à la Neustadt » au patrimoine mondial de l’UNESCO confère à l’ancien quartier impérial de la capitale alsacienne sa valeur universelle.

L'église Saint-Paul, à la Neustadt Strasbourg

L’église Saint-Paul, à la Neustadt Strasbourg

« La Neustadt, ce sont des perspectives urbaines à nulle autre pareilles, des architectures dont certaines nous rappellent de grandes capitales européennes. Tout cela fait qu’à chaque coin de rue on a le sentiment de n’être pas tout à fait ici, mais pas non plus tout à fait ailleurs, explique Philippe Richert, président de la région Grand Est. C’est le génie de la Neustadt qui incarne aussi la complexité de l’histoire d’Alsace. C’est le génie de Strasbourg. C’est ce qui fait de notre ville la plus européenne des villes d’Europe. »
À travers cette inscription, le bien culturel « Strasbourg – Grande-Ile », le patrimoine strasbourgeois labellisé depuis 1988, est étendu dans le cadre d’une action commune de connaissance, de préservation et de valorisation de la Neustadt, l’ancien quartier impérial de Strasbourg. Cette démarche est menée par la Région, la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.

« Les Rendez-vous de la Neustadt »

Cette labellisation prend en compte le cœur du quartier de la Neustadt, les berges de l’Ill et le canal du Faux Rempart. Elle offre une vision plus complète du patrimoine et une lecture de l’ensemble du paysage urbain.
Depuis 2010, le Service de l’Inventaire du Patrimoine (SIP) de la Région s’est engagé dans l’inventaire du patrimoine urbain de la Neustadt. Les chercheurs, photographes et cartographes du SIP procèdent ainsi à de multiples études de terrains croisées et à des recherches documentaires. Ces travaux leur permettent d’établir les dossiers qui constituent les archives patrimoniales de la Neustadt et ainsi d’en justifier la « valeur universelle exceptionnelle » au regard des critères de l’UNESCO.
Cette opération d’inventaire, qui s’achève cette année, aura permis d’examiner l’intégralité des quartiers concernés et de les restituer chaque année auprès d’un large public à l’occasion des Rendez-vous de la Neustadt, à travers des activités familiales, des expositions, des conférences, des visites guidées, etc. Au fil de l’avancée de l’étude ont ainsi été mis en lumière : l’Université (2012), le quartier Contades (2013), l’île Sainte-Hélène (2014), l’Orangerie et l’Est de la Neustadt (2015) et la Gare et l’Ouest de la Neustadt (2016).
La restitution finale de l’étude sera présentée sous la forme d’une exposition qui se tiendra du 29 septembre au 10 décembre 2017 à l’église Saint-Paul, édifice majeur de la Neustadt. Elle s’accompagnera d’un catalogue en version imprimé et numérique.

Plus d’informations sur le site du SIP
Et ici

La Neustadt de Strasbourg

L’exposition « La Neustadt, laboratoire urbain et architectural », du 29 septembre au 10 décembre 2017 à l’église Saint-Paul, à Strasbourg

La Neustadt de Strasbourg

La Neustadt de Strasbourg

L’exposition « La Neustadt, laboratoire urbain et architectural » constitue la restitution finale de l’étude menée par le service de l’Inventaire général du Patrimoine culturel de la Région Grand Est depuis 2010. La Région Grand Est, fortement engagée dans la protection du patrimoine présent sur son territoire, a noué dans ce cadre un partenariat scientifique avec l’Institut d’Histoire de l’Art de la faculté des Sciences historiques de l’Université de Strasbourg.
L’exposition proposée présentera les résultats de cette recherche du 29 septembre au 10 décembre 2017 à l’église Saint-Paul, édifice majeur de la Neustadt. Elle sera accompagnée d’un ouvrage, à la fois catalogue d’exposition et beau livre de 300 pages et édité à environ 1 500 exemplaires. Il se déclinera également en version numérique, qui sera traduite en allemand.
Entre 1870 et 1918, Strasbourg fait l’objet d’une transformation architecturale et urbaine sans précédent, conséquence de son rattachement à l’Empire allemand et de son élévation au statut de capitale du Reichsland Elsass-Lothringen.

Une Grosse Stadt

La ville voit en quelques décennies son espace intra-muros tripler, sa population doubler et son paysage urbain marqué par la construction de plusieurs ensembles monumentaux et de nouveaux espaces d’habitation. Ces bouleversements ont accompagné des changements sociaux et politiques importants à l’échelle de la ville et sont contemporains des grandes avancées en matière d’urbanisme, de réseau et de règlementation. En moins de 50 ans, Strasbourg devient une groβe Stadt rhénane dont le rayonnement dépassera largement les frontières régionales.
Le propos de l’exposition est d’analyser cette métamorphose, mais également de mettre en évidence les prolongements des expériences conduites dans la Neustadt dans d’autres territoires ou à des époques postérieures.

Un condensé d’histoire

La Neustadt de Strasbourg, dessinée en 1880 par l’architecte municipal Jean-Geoffroy Conrath, enserre le noyau urbain historique du quai des Pêcheurs à l’hôpital civil. Elle triple la superficie de l’espace intra-muros. L’élaboration de ce projet ambitieux est contemporaine des premiers grands traités d’urbanisme allemands, domaine dans lequel l’Empire wilhelmien (Guillaume Ier et II) est alors en pointe.
Ce nouveau morceau de ville bénéficie ainsi des dernières avancées en matière de composition ou de réglementation urbanistiques. Les édifices de ce nouveau quartier offrent un condensé d’histoire de l’architecture de la fin du XIXème et du début du XXème siècle et proposent une synthèse intéressante des traditions constructives françaises et allemandes.

Lire Aussi