Edition du samedi 16 décembre 2017

Huit étoiles nouvelles dans les Constellations de Metz

Du 28 juin au 2 juillet, la mise en orbite de Constellations de Metz se fera avec le festival Ondes Messines. Tour d’horizons du programme qui enflammera le samedi 1er juillet.       

 

Les constellations de metz

Les constellations de metz

Samedi 1 er juillet, Constellations de Metz continuera de faire scintiller les étoiles dans les yeux des petits et des grands : concerts, spectacles, parcours numérique… voici le programme détaillé qui s’articulera autour de l’Arsenal, la place de la République, la cathédrale Saint-Etienne et sur la colline Sainte-Croix :

A l’Arsenal

  • De 14h à 18h – Atelier Haut les mains

Création de l’école de Thérémine. Inventé en 1919 par le physicien Lev Termen, le thérémine crée l’illusion et trompe l’œil : boîtier muni de deux antennes, cet instrument mythique révolutionnaire, est le premier à fonctionner uniquement grâce à l’électricité (transformée en son) et le doyen des instruments de la musique électronique. Manipulé sans contact, sans repère de notes et sans mode d’emploi, il se laisse difficilement dompter…

  •  A 15h et 17h – Spectacle « Core »

Création d’Aurore Gruel (Instrument Chorégraphique), Hervé Birolini (Composition / Développements) et la Compagnie Distorsions & Compagnie Ormone au sein de la Cité musicale-Metz.
A la manière d’un noyau métaphorique la pièce “CORE” présentera deux espaces en mouvements inclus l’un dans l’autre. L’un extérieur s’architecture sur un dispositif fixe de haut-parleurs, l’autre intérieur présente des hauts-parleurs mobiles et lumineux. La danse sur scène devient tour à tour un générateur d’espaces sonores mais aussi un générateur d’espaces visuels.

Place de la République

  • A 19h – Rubin Steiner (fr)

Associé à la French Touch depuis ses débuts sans pourtant n’avoir jamais fait le moindre morceau house ou techno “conventionnel”, Rubin Steiner s’est toujours défendu d’appartenir à une chapelle et a malgré tout réussi l’exploit de se renouveler à chaque album, sans jamais arrêter de tourner  depuis plus de quinze ans. C’est pour l’un de ses légendaires DJ sets que l’on retrouvera sur la place de la République l‘une des figures les plus  enthousiasmantes de la musique d’aujourd’hui, qu’on aime suivre dans son jeu de piste musical inlassable et non moins excitant. 

  • A 20h15 – Møme (fr / electro chillwave)

À seulement 26 ans, Jérémy Souillart s’est ouvert à un nombre de sons incalculables, que ses voyages dans son van ont achevé de rassembler en un seul projet : Møme. Résultat : des sonorités soignées et surprenantes, aériennes, et un tube, Aloha, qui lui a assuré une renommée nationale, puis internationale bien méritée. Son album sorti fin 2016 a achevé d’en faire un des tenants essentiels de cette electro chillwave qui marque l’époque.  Pas de doute, en live, Place de la République, Møme nous fera voyager !

  •  A 22h place de la République – Fakear (Fr / electro)

Retrouver ses instincts primitifs. Lâcher prise. S’affranchir des codes de la vie en société, et se laisser partir sur les tapis volants digitaux de Fakear pour délivrer nos pulsions, nos envies de danser, de s’embrasser, de contempler le monde, ou simplement d’être ensemble… C’est parce que chacun des morceaux de Fakear déclenche tour à tour des effusions d’émotions qu’ils ont emporté la planète electro depuis 2014. Devenu l’un des beatmakers français les plus reconnus dans le monde, il va sans nul doute retourner la place de la République !

  •  A 23h30 – NIID (fr / Metz / DJ set)

NIID est un projet musical original né d’une relation fraternelle profonde. Le duo aime surprendre par l’émotion et le contraste. Il dévoile une musique électronique fraîche et raffinée explorant l’electronica, la techno, le hip-pop, la musique, sans limite. En dj set, le duo mélange subtilement ses influences pour offrir un moment de partage intense et fusionnel. Une énergie communicative et addictive ! You NIID It !

   Sur le parvis de la cathédrale et la colline Sainte-Croix

  • A 22h45, place au mapping-vidéo “Lux Animae – La Lumière de l’âme” œuvre phare du parcours, mettra en lumière sur la façade occidentale de la Cathédrale. Une création unique mêlant vidéo, son et lumière, signée par l’artiste Yann Nguema, artiste ambassadeur de la Fête des Lumières de Lyon. A l’issue du mapping, la Ville de Metz vous invite à suivre les étoiles vers la colline Sainte-Croix sur un parcours d’un km alliant mise en lumière du patrimoine messin et arts numériques. Ce parcours permettra aux habitants, touristes et visiteurs de découvrir une dizaine de créations et installations artistiques et numériques. Parmi les autres artistes invités, on peut citer Benedetto Bufalino et sa bétonnière disco, le collectif AntiVJ ou encore les Messins de Paradigme qui interviendront dans la proposition de rampe numérique conçue par TCRM-BLIDA.

Retrouvez tous les détails du programme dans le dossier de presse Constellations de Metz, sur le site internet constellationsmetz.fr. ou sur la page Facebook Constellations de Metz.

Lire Aussi