Edition du mardi 24 octobre 2017

Palme d’or à « Moi, Daniel Blake » de Ken Loach

Le 69e festival de Cannes a consacré « Moi, Daniel Blake » (I, Daniel Blake) du réalisateur britannique Ken Loach.

Capture.JPGKen LoachIl avait déjà reçu la Palme d’or en 2006 pour « Le Vent se lève ». Dans « Moi, Daniel Blake », Ken Loach, 79 ans, raconte l’histoire d’un menuisier qui se bat pour obtenir l’aide sociale. « Ce monde dans lequel nous vivons se trouve dans une situation dangereuse » a déclaré le lauréat en recevant son prix car les idées « que nous appelons néo-libérales (…) risquent de nous amener à la catastrophe ».

La palme d’or du court-métrage a été attribée à Timecode, de Juanjo Giménez

La caméra d’or à Divines, de Houda Benyamin

La palme d’or d’honneur à Jean-Pierre Léaud

Le prix d’interprétation masculine à l’acteur iranien Shahab Hosseini pour Le Client d’Asghar Farhadi.

Le prix d’interprétation féminine à Jaclyn Jose, pour Ma’Rosa de Brillante Mendoza

Le Grand prix du Festival de Cannes a été attribué à Juste la fin du monde du cinéaste canadien de 27 ans Xavier Dolan ave avec Gaspard Ulliel, Vincent Cassel et Marion Cotillard.

Le prix du jury. Andrea Arnold pour American Honey. C’est la troisième fois qu’elle reçoit cette distinction.
Le prix du meilleur scénario à Asghar Farhadi pour Le Client

Le prix de la mise-en-scène. Ex-æquo entre le Français Olivier Assayas pour Personal Shopper et le Roumain Cristian Mungiu pour Baccalauréat. 

Le prix du scénario à Asghar Farhadi pour son film Le Client.

 

 

Lire Aussi