« Fleuve Noir », très noir

Vincent Cassel et Romain Duris s’affrontent dans ce polar sombre réalisé par Erick Zonca.

Vincent Cassel incarne une sorte de Columbo crade et alcoolo
Vincent Cassel incarne une sorte de Columbo crade et alcoolo

Comme son titre l’indique, « Fleuve Noir », le nouveau long-métrage de Erick Zonca (sortie le 18 juillet), est un film noir, très noir. Le cinéaste de « La vie rêvée des anges », « Le petit voleur », « Julia » (avec Tilda Swinton), a écrit cette histoire d’après « Une disparition inquiétante », du romancier israélien Dror Mishani. La disparition inquiétante est celle d’un ado de 16 ans, que sa mère (jouée par Sandrine Kiberlain), paniquée, bouleversée, vient déclarer à la police. Elle est reçue par François Visconti, un commandant incarné par Vincent Cassel, qui va vite soupçonner un voisin du dessus, joué par Romain Duris, un prof qui a donné des cours particuliers au disparu.

Ce « Fleuve Noir » est porté par ses deux interprètes principaux, dans des rôles comme il n’en ont jamais tenus. Barbu, cheveux filasses, mal fringué, un trop grand manteau, la cravate de travers, Cassel est une sorte de Columbo crade et alcoolo. Duris, lui, n’avait encore jamais interprété un personnage si coincé, si étriqué que ce petit prof de français, écrivain raté, ambigu et perturbé. Deux hommes que tout oppose, l’allure de clochard de l’un, la raideur et le contrôle de l’autre.

Tandis que le prof se donne des allures des respectabilités, le flic a aussi la tête prise par les ennuis de son fiston aux mauvaises fréquentations, impliqué dans un trafic de drogue. Paolo Carnera (chef-opérateur de la série « Gomorra ») a conçu une image très verte pour un film noir, qui nous baigne dans une curieuse torpeur. « Fleuve Noir » est un polar sombre, un film policier avec enquête et scènes d’interrogatoire, mais aussi un drame psychologique, qui évoque un cauchemar familial, le manque d’amour, la complexité des rapports humains, et qui reste surprenant jusqu’à la fin.

Patrick TARDIT

« Fleuve Noir », un film de Erick Zonca, avec Vincent Cassel et Romain Duris (sortie le 18 juillet).

Et Romain Duris joue un personnage coincé et étriqué, petit prof et écrivain raté
Et Romain Duris joue un personnage coincé et étriqué, petit prof et écrivain raté

Lire Aussi