Romance à Guernesey

Mike Newell adapte « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » avec un charme tout britannique.

Juliet, la romancière londonienne (Lily James), va devoir goûter la fameuse tourte aux épluchures de patates.
Juliet, la romancière londonienne (Lily James), va devoir goûter la fameuse tourte aux épluchures de patates.

Réalisateur notamment de « Quatre mariages et un enterrement », d’un épisode de « Harry Potter » (« La Coupe de Feu »), de « Donnie Brasco » avec Johnny Depp et Al Pacino, Mike Newell a tourné l’adaptation d’un best-seller mondial, « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates », signé par l’auteur américaine Mary Ann Shaffer (décédée en 2008 avant la publication du roman) et sa nièce Annie Barrows, qui en avait terminé l’écriture. Pour les besoins du marketing cinématographique, le film, qui avait été présenté en avant-première lors des 22èmes Rencontres du Cinéma de Gérardmer, a été retitré « Le cercle littéraire de Guernesey » (sortie le 13 juin).

Mais c’est à Londres que débute le récit, en 1946, dans l’immédiat après-guerre et une capitale meurtrie par les bombardements, encombrée de ruines et d’immeubles éventrés. La guerre a tué ses parents pendant le Blitz, mais l’avenir semble plus réjouissant pour Juliet Ashton, jeune et jolie romancière (incarnée par Lily James) : elle est fiancée à un riche et charmant Américain, et son second livre connait un beau succès.

Un prétexte pour se réunir après le couvre-feu

Alors qu’elle cherche encore de quoi sera fait son prochain ouvrage, Juliet reçoit une lettre d’un membre d’un drôle de cercle littéraire, au drôle de nom, à Guernesey. Curieuse au point d’aller voir sur place, elle embarque et participe à une réunion de ce petit groupe d’amis, un postier, une retraitée, un fermier (joué par Michiel Huisman, vu dans la série « Game of Thrones »)… Elle comprend que les livres étaient aussi un prétexte pour se réunir après le couvre-feu imposé sur l’île, pendant la guerre ; mais ne comprend pas la mystérieuse disparition d’une jeune femme qui faisait partie du fameux « Cercle ».

En tentant de percer ce secret, Juliet découvre aussi ce qui s’est déroulé sur l’île anglo-normande, pendant la Seconde guerre mondiale, seul territoire britannique à avoir subi l’occupation allemande. L’évacuation des enfants par bateau avant l’arrivée de l’ennemi nazi, la confiscation du bétail pour nourrir les troupes allemandes, les privations (d’où la fameuse tourte aux épluchures de patates),  les prisonniers de guerre maltraités et soumis aux travaux forcés…

C’est aussi cette histoire que raconte le film de Mike Newell, à travers un récit sentimental comme sait en fabriquer le cinéma anglais, avec des envolées romanesques inspirées de la littérature britannique, l’amour des livres et de la lecture, un peu de fantaisie, un charme très british, plusieurs acteurs de la série costumée « Downton Abbey », dont la délicieuse Lily James (qui a joué « Cendrillon » pour Kenneth Branagh). Bien sûr, tout doit se terminer du mieux possible dans ce film dont l’essentiel, pour des raisons pratiques, n’a pas été tourné à Guernesey mais dans les Cornouailles, sur la côte sud de l’Angleterre.

Patrick TARDIT

« Le cercle littéraire de Guernesey » , un film de Mike Newell (sortie le 13 juin).

Un récit sentimental qui évoque aussi la vie pendant la guerre sur l'île anglo-normande.
Un récit sentimental qui évoque aussi la vie pendant la guerre sur l’île anglo-normande.

Lire Aussi