14e Nuit européenne des musées Samedi 19 mai 2018 de nombreux musées ouvrir

Samedi 19 mai 2018 de nombreux musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France et en Europe de la tombée de la nuit jusqu’à minuit environ. Profitez-en !

14ème nuit européenne des musées (ministère de la Culture)
14ème nuit européenne des musées (ministère de la Culture)

Visites commentées et éclairées, parcours ludiques, ateliers, projections, dégustations, spectacles vivants, animations exceptionnelles donneront à vivre à un large public une expérience du musée à la fois conviviale et originale ! Pour la Nuit européenne des musées, de nombreux musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France et en Europe de la tombée de la nuit jusqu’à minuit environ.
En 2017 l’évènement avait mobilisé 3000 musées dans plus de 30 pays en Europe. En France, ce sont deux millions de visiteurs qui ont franchi les portes de plus de 1200 musées participant à cet événement organisé par le ministère de la Culture, autour de 3000 animations imaginées pour l’événement.

Dimension européenne de l’Histoire

Cette 14e édition s’inscrit dans la programmation de l’Année européenne du patrimoine culturel, mise en place par le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne. La Nuit européenne des musées en 2018 aura ainsi pour objectif de mettre en exergue la dimension européenne de l’histoire des arts et des collections des musées et de créer des synergies transfrontalières avec les établissements des pays limitrophes de la France. Enfin, l’élargissement de l’action d’éducation artistique et culturelle La classe, l’œuvre ! sera proposé à des musées européens.

« La classe, l’œuvre ! » : une nuit où les élèves sont médiateurs
Le ministère de la Culture et le ministère de l’Education nationale proposent, pour la sixième année consécutive, « La classe, l’œuvre ! », un dispositif commun destiné à rapprocher les musées des élèves, de la maternelle jusqu’au lycée. Toute l’année, les élèves des établissements participants étudient l’œuvre d’un musée de proximité, puis viennent présenter le fruit de leur travail, le soir de la Nuit européenne des musées, devenant ainsi, à leur tour, des passeurs de culture pour un large public de curieux. En 2017, ce sont 330 musées, 430 projets qui ont été étudiés et présentés par plus de 700 classes impliquant 13 500 élèves qui ont participé à ce programme d’éducation artistique et culturelle.

Une nuit sur les réseaux sociaux
Poursuivant les échanges sur les réseaux sociaux, la Nuit européenne des musées intensifie cette année son incitation au partage, avec coups de cœur, bons plans, conseils et photos : les visiteurs deviennent acteurs de l’événement en lui offrant une résonance particulière.
Le compte Twitter @NuitdesMusees a ainsi enregistré plus de 10 862 tweets en 2017. Retrouvez la Nuit européenne des musées sur nuitdesmusees.fr et sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram) et participez avec le mot-dièse #NuitDesMusées.

Quelques exemples de programme du samedi 19 mai 2018 à Paris et en Île-de-France :

Le musée Picasso (Paris) consacre une exposition à l’histoire de Guernica, tableau parmi les plus connus au monde. En résonance dans la cour de l’Hôtel Salé, l’artiste Renaud Auguste-Dormeuil propose l’installation « I will keep a light burning », qui va reproduire à l’aide de 1000 bougies le ciel étoilé de la ville de Guernica, tel qu’il était durant la nuit précédant le bombardement le 26 avril 1937.

 Pour sa première participation, la Conciergerie (Paris) propose des visites contées autour de l’installation « Détournement » de Stéphane Thidet, qui fait écho à l’inondation de la crue de 1910. Cette œuvre invite à s’interroger sur la place de la Seine dans la capitale, sur son rôle naturel, historique et structurel. Elle prolonge la réflexion sur la réappropriation du fleuve et de ses berges par les Parisiens et sur le devenir de l’Ile de la Cité.
 « La classe l’œuvre ! », à la Cité de l’architecture et du patrimoine (Paris), quatre classes des rectorats de Paris, Versailles et Créteil deviennent guides d’un soir dans différentes galeries du musée et accompagnent les visiteurs de manière interactive et originale.

 Le 11 Conti – Monnaie de Paris (Paris) participe pour la première fois à cette nuit autour du thème du métal et invite à plonger dans les 1150 ans d’histoire et de savoirfaire de l’institution : démonstrations de gravures et visites guidées thématiques autour l’Europe. La première exposition rétrospective de Subodh Gupta met en valeur la diversité du travail de l’artiste indien et présente ses sculptures emblématiques en métal.

 « La nuit Monet » au musée d’Orsay (Paris) plusieurs chefs-d’œuvre de Claude Monet à redécouvrir avec des guides, mais aussi des concerts du Big Band Umlaut dont un dédié au jeune public. Dans le cadre de « La classe, l’œuvre » des élèves de primaire réaliseront, en musique, une œuvre collective inspirée du jardin de Claude Monet à Giverny ; Au musée de l’Orangerie l’exposition « Nymphéas. L’abstraction américaine et le dernier Monet », met en perspective l’œuvre de Monet avec les tableaux de Pollock, Rothko, Mitchell et Riopelle. Atelier de pratique artistique pour les familles avec réalisation des nymphéas avec des pastels et collages et concert final du Quartet Julien Pontvianne.

 « Vive la Mariée » au château de Champs-sur-Marne (Ile de France), l’exposition illustre l’évolution de cette tenue emblématique de la fin du XVII siècle jusqu’aux années 1930. Également à voir : la mise en lumière des installations artistiques dans le jardin, de la danse, visites libres du château….
 Exposition « Au fil du siècle, 1918-2018, Chefs-d’œuvre de la tapisserie » à la Galerie des Gobelins – Mobilier national (Paris).

Au Musée de l’Homme, visite et projections de l’exposition « Neandertal » dans le cadre de « La classe, l’œuvre ! » les travaux réalisés par des lycéens autour de l’ouvrage « Madame de Néandertal Journal intime » de Pascale Leroy et Marylène Patou-Mathis.

 « Proust, la peinture et la musique », élèves et jeunes musiciens joueront une partition croisée pour voyager dans la peinture et donner à entendre ce qui en elle a su les toucher au musée Delacroix (Paris) dans le cadre de « La classe, l’œuvre ! ».
Visite-animation en famille de l’exposition « L’Enfance des Lumières », avec découverte des modules sur la famille, l’éducation, le jeu et la santé des enfants au XVIIIe siècle suivie d’une visite dans les collections du musée Cognacq-Jay (Paris).

Visite de l’exposition « Mondes tsiganes ; La fabrique des images » qui explore le rapport de la photographie aux Roms, Manouches, Kalé-Gitans accompagnée d’un spectacle du dernier cirque tsigane d’Europe le cirque Romanès. Cette famille de circassiens danse, vole, et joue même avec le feu sur d’envoûtants chants des Balkans au musée national de l’Histoire de l’immigration – Palais de la Porte Dorée (Paris).

Un voyage sensoriel à travers l’histoire des arts de l’Asie au musée Cernuschi (Paris), avec des expériences olfactives, visites à plusieurs voix, dégustations de thé proposées en parcourant l’exposition « Parfums de Chine, la culture de l’encens au temps des empereurs ».

Le musée des arts et métiers (Paris) propose de nombreuses visites, ateliers, enquêtes pour s’émerveiller en famille au cœur de ses collections : le pendule de Foucault, l’avion de Clément Ader, Le laboratoire de Lavoisier…

Portes ouvertes à l’UNESCO (Paris) : visite de l’architecture des bâtiments et d’une sélection d’œuvres d’art incontournables de sa collection.

En régions :

 Le MuMa – Musée d’art moderne André Malraux, Le Havre (Normandie), interroge la question des imaginaires liés à la mer, à l’océan et aux abysses chez les artistes de la seconde moitié du XIXe puis du XXe siècle avec l’exposition « Né(e)s de l’écume et des rêves » 180 œuvres signées Anna Atkins, Gustave Moreau, Auguste Rodin, Emile Gallé, Man Ray, Max Ernst, Brassaï, Jean Painlevé…

Déambulation créative au Mucem et au fort Saint-Jean, Marseille (Provence – Alpes – Côte d’Azur). Les étudiants d’Aix-Marseille Université proposent improvisations dansées et concerts de musiques traditionnelles, anciennes et contemporaines. Les concerts place d’Armes du fort Saint-Jean feront écho à l’exposition « Picasso et les Ballets russes, entre Italie et Espagne », avec un final avec le batteur-percussionniste Joël Grare.

En résonance avec l’exposition temporaire « Touaregs », le musée des Confluences (Auvergne – Rhône-Alpes) invite à découvrir les traditions et la création contemporaine Touareg, mais aussi les expositions « Hugo Pratt, lignes d’horizons » et « Carnets de collections ».

L’exposition « Voyage archéologique au cœur du Loiret » réalisée par le Service d’archéologie préventive du Loiret (SAP) révèle le résultat des fouilles récentes au musée municipal de Meung-sur-Loire (Centre-Val de Loire).

 La Piscine Hors les Murs (Hauts-de-France) durant les travaux d’agrandissement l’exposition « Marions-Nous ! » dévoile des créations nuptiales originales au Vestiaire en collaboration avec la Maison de la Mode, espace réservé aux créateurs situé près de la Piscine.

Visite ludique de l’exposition « Japonismes / Impressionnismes. De Monet à Van Gogh », au musée des impressionnismes à Giverny (Normandie) 120 tableaux et estampes pour mieux appréhender la fascination exercée par l’art japonais sur les peintres impressionnistes et postimpressionnistes suivie d’un atelier créatif au pastel « Kimono Impressionniste ».

 « La nuit sous le signe d’Europe : du design » dans le musée avec des dispositifs interactifs, vidéomapping et projections sur la mosaïque d’Europe, créations sonores et plastiques au musée départemental Arles antique (Provence – Alpes – Côte d’Azur).

Le musée de Bretagne – Les Champs Libres (Bretagne) inaugure le parcours « Guy Le Querrec, conteur d’images » dédié à ce photographe de l’agence Magnum.

Musée Camille Claudel à Nogent sur Seine (Grand-Est), dans le cadre de « La classe, l’œuvre ! », restitution des travaux menés par les élèves de l’école Flaubert et du collège Jean Jaurès sur la représentation des héros de la mythologie grecque dans les collections.
Le récit du mythe de Persée devant l’œuvre éponyme de Camille Claudel invite à voir l’œuvre autrement.

Des « Chefs-d’œuvre en un clic » à la Micro-Folie – Mairie de Denain (Hauts-deFrance), en choisissant la visite libre du musée numérique chaque visiteur peut accéder aux contenus (jeux, informations et autres œuvres) liés à l’œuvre qu’il sélectionne d’un clic.

« Poetry Event de Carolyn Carlson » au musée international du parfum de Grasse
(Provence – Alpes – Côte d’Azur). Pour la légendaire Carolyn Carlson. il n’y a que l’art unique et indivisible, qu’elle explore sous toutes ses facettes.

Au musée du Louvre-Lens (Hauts-de-France), la Galerie du temps et les expositions
« L’Empire des roses » sur les décors et ornements persans, la mode qajare (scénographie Christian Lacroix) et « Heures italiennes » à découvrir agrémentées d’une programmation festive associant visites commentées originales, parcours ludiques, ateliers de création, spectacles vivants et animations.

Une plongée dans l’univers onirique et déjanté du chorégraphe Philippe Decouflé et la Compagnie DCA dans l’exposition « Les Opticons », avec des installations d’art numérique et optique au musée d’art et d’histoire de Saint Brieuc (Bretagne) dans le cadre du Festival Art Rock.

Déambulation dans les collections du musée des Beaux-arts de Bordeaux (Nouvelle Aquitaine) avec les maquillages créés par les élèves du BTS Cosmétologie du Lycée de la Morlette.

Exposition « L’antidote » de l’artiste contemporain Adel Abdessemed, qui présente ses œuvres récentes et inédites en France, dont « Shams » la spectaculaire installation proposée sur un étage du musée d’art contemporain de Lyon (Auvergne – RhôneAlpes).

Rencontre-lecture avec Jérémie Gindre, auteur de “Pas d’éclairs sans tonnerre”, un récit et une investigation entre paysages et archéologie, inspiré d’observations faites sur le site du musée de Bibracte (Bourgogne) et « Suivez le guide, il est en primaire ! » avec les élèves pour découvrir leurs coups de cœur dans le musée dans le cadre de « La classe, l’œuvre ! ».

 Visite de l’exposition « Contes de fées » au Centre national du costume de Moulin (Auvergne – Rhône-Alpes) animations et médiation autour du projet« Noureev version court(e) » dans le cadre de « La classe l’œuvre », en lien avec la Collection Noureev.

Vernissage de l’exposition « Figures mégalithiques » au musée de Préhistoire corse et d’archéologie de Sartène (Corse) avec des visites commentées et des chants corses autour des statues-menhirs.

Le musée de la Chalosse (Nouvelle Aquitaine) présente l’exposition « Terra » du photographe Sebastião Salgado, témoin du combat des paysans sans terre au Brésil. À travers une quarantaine de photographies en noir et blanc, il raconte le travail quotidien de millions d’hommes et de femmes qui font fructifier la terre, les difficultés causées par l’énorme concentration foncière, les conflits agraires, l’exode rural…

Balade dans les coulisses de l’exposition « Collections Collectionneurs » et une vision de la transformation du Muséum d’histoire naturelle de Saint-Denis (La Réunion) au cours des cinq mois de fermeture en 2017.

En Europe :

 Visite de l’exposition « La lumière noire. Traditions secrètes dans l’art depuis les années 50 : occultisme, magie, ésotérisme et mysticisme » sur l’influence des différentes traditions secrètes dans l’art dès les années 50 au Centre de culture contemporaine de Barcelone (CCCB) (Espagne).

Visite à la lampe frontale au musée du marbre, à Rance (Belgique).

Théâtre et musique : « Hypatie et les autres femmes qui ont changé le monde » au musée Géologique et des gemmologique de Palerme (Italie).

Performance musicale de Fado par le groupe « Fatum » de l’Association Universitaire de l’Université de Madère au musée de Funchal (Portugal).

Visite de la nouvelle exposition du musée Limbaži avec atelier de créations de mandala en laine colorée avec une artiste locale (Lettonie).

Exposition « Né du tourbillon de la Guerre » sur la présentation de la période de l’état commun des Tchèques et des Slovaques à l’occasion du 100 anniversaire de la création de la première République Tchécoslovaque au musée de Prievidza (Slovénie).

Nuit autour du Moyen Âge et du vin au musée de la République de Srpska (Fédération de Bosnie-Herzegovine) avec des ateliers, défilé de mode, concert et spectacles.

S’habiller dans l’histoire, comme des légionnaires romains, au musée d’histoire régionale de Ruse (Bulgarie).

La Nuit européenne des musées est organisée par le ministère de la Culture. Elle est placée sous le patronage du Conseil de l’Europe, de la Commission nationale française pour l’UNESCO et de l’ICOM (Conseil international des musées). Elle bénéficie du soutien de la Fédération française des sociétés d’amis de musées, de la RATP, de Paris Musées, de France Télévisions, de Radio France, de TV5 Monde, de France Médias Monde, du Figaro et de Technikart.



Lire Aussi