Edition du dimanche 22 avril 2018

Strasbourg : Festival Historia

Le magazine Historia organise avec le soutien de la Région Grand Est et de la Ville de Strasbourg, le grand rendez-vous des acteurs de l’Histoire vivante. Du 16 au 18 février 2018.

Festival Historia Strasbourg

Festival Historia Strasbourg

Pour la première fois depuis sa création, le magazine Historia organise avec le soutien de la Région Grand Est et de la Ville de Strasbourg, le grand rendez-vous des acteurs de l’Histoire vivante au Palais des Congrès et de la Musique.
Du roman historique, aux youtubeurs, du tourisme patrimonial à la scénographie virtuelle, des soldats de plomb aux jeux vidéo, l’Histoire n’a cessé d‘exister et de façonner le visage du Grand Est. Ce festival, placé sous l’égide de Gutenberg, propose au grand public de découvrir au gré des allées son histoire et son patrimoine de manière récréative et innovante, via les jeux vidéo, la réalité virtuelle, des ateliers de maquettes, des reconstitutions historiques, des jeux de rôles mais aussi des expositions, publications et tables-rondes. Une shooting box aux couleurs du #GrandEst permettra aux visiteurs de repartir avec un souvenir et découvrir le patrimoine de la Région.

Verdun et Fénétrange

Ce festival est l’occasion pour la Région Grand Est de faire connaître son Histoire et son patrimoine, d’une grande richesse artistique, historique et mémorielle. Elle proposera, sur un espace de plus de 50m2, de découvrir l’action de ses équipes en mettant l’accent sur les réalisations numériques. Les visiteurs pourront ainsi découvrir des vues aériennes 3D de Verdun et Fénétrange, des témoignages oraux sur les Mémoires de l’industrie en Champagne-Ardenne, ou encore un jeu vidéo sur tablette invitant à reconstruire le quartier de la Neustadt de Strasbourg.

Ces contenus sont le fruit du travail des équipes de la Région Grand Est au sein de l’Inventaire général du patrimoine culturel qui recense, étudie et fait connaître le patrimoine du Grand Est. Le public pourra également découvrir les neuf ouvrages publiés par ses chercheurs au cours des deux dernières années (catalogues d’exposition, ouvrages scientifiques, itinéraires du patrimoine, livre illustré à destination du jeune public, Cf. liste en annexes).

Comité d’histoire régionale

Seule région de France à être dotée d’un Comité d’Histoire Régionale qui anime le réseau des acteurs de l’Histoire et du patrimoine, la Région Grand Est accueillera naturellement sur son stand plusieurs partenaires. Les visiteurs pourront ainsi rencontrer la Fédération des sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace, qui présentera ses productions et celles de sociétés savantes affiliées, et le réseau Églises ouvertes Grand Est œuvrant pour l’ouverture des églises et leur valorisation patrimoniale.
D’autres partenaires mettront à disposition des contenus numériques : une borne de réalité virtuelle permettra aux visiteurs de s’immerger au cœur d’une galerie du Palais des Ducs de Lorraine – Musée lorrain pour y découvrir le projet de rénovation soutenu par la Région. Une table numérique permettra également de zoomer sur plusieurs œuvres majeures de ce musée et ainsi de (re)découvrir le trésor de Pouilly (une trentaine de pièces d’orfèvrerie de la fin du XVème et du XVIème siècle), deux globes terrestres du début du XVIIème siècle, l’empennage d’un Gotha, avion allemand abattu le 8 février 1917 par l’as des as Guynemer. Cette table numérique permettra aussi de découvrir une reconstitution en 3D des remparts de Metz au Moyen-Âge, proposée par l’association Historia Metensis, ainsi que d’autres surprises.

Dédicace de l’Album illustré pour enfant : Sur la piste du portrait perdu

Le vendredi 16 février de 10h30 à 12h30 (Stand de la Région Grand est), une séance de dédicace de l’album illustré Sur la piste du portrait perdu ou l’étrange aventure de trois enfants à travers le vignoble d’Alsace sera proposée par l’illustratrice, Dominique Osuch. Cet album jeunesse met en avant le patrimoine de l’Alsace en s’appuyant sur les travaux des chercheurs de la Région Grand Est – Inventaire général du patrimoine culturel. Les ouvrages seront disponibles sur place.

Un temps fort, la table ronde L’Uchronie, un outil pour penser l’Histoire ?

Le samedi 17 février de 14h45 à 15h30 (amphithéâtre Cassin), la Région Grand Est organise une table ronde qui interrogera la pertinence de l’uchronie comme outil de réflexion historique. L’uchronie est un genre littéraire qui désigne une histoire alternative découlant de la modification d’un événement historique, le point de divergence, et pouvant conduire à un présent très différent du nôtre. Ces récits sont parfois teintés de fantastique ou de fantasy.

L’utilisation de cette approche littéraire comme cadre de réflexion pour les historiens fait débat au sein de cette communauté qui compte partisans et détracteurs de l’Histoire contrefactuelle comme méthode de questionnement de l’Histoire.

Cette table ronde réunira trois intervenants installés dans la région Grand Est :

Georges Bischoff, professeur émérite d’Histoire médiévale (Université de Strasbourg), spécialiste de l’Histoire du Moyen Âge et de l’Alsace, s’intéresse de près à l’histoire des représentations et à la médiation de l’Histoire ;

Michel Knittel, vice-président de l’association Mémoires locales Marckolsheim, a coordonné l’annuaire publié en 2017 par cette société savante autour d’une approche uchronique de l’histoire régionale et locale ;

Stéphane Przybylski, historien de formation et auteur de plusieurs ouvrages historique dont La Campagne militaire de 1870 (prix de l’Académie de Stanislas), est l’auteur de thrillers historiques et fantastiques, notamment « la tétralogie des Origines », dont le premier volume, Le château des millions d’années (Prix Révélation Futuriales) est désormais disponible en édition de poche (Pocket). Les volumes suivants, Le marteau de Thor, Club uranium et Le crépuscule des dieux sont disponibles aux éditions Le Bélial.

9 ouvrages publiés par l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Grand Est,

– Mourir pour la patrie ? Les monuments aux morts d’Alsace-Moselle, aux éditions Lieux-Dits,
– La Neustadt de Strasbourg. Un laboratoire urbain (1871-1930), aux éditions Lieux-dits,
– Manufacture des tabacs, aux éditions Lieux-Dits,
– Catalogue Héritage inespéré. Objets cachés, éditions des Musées de la Ville de Strasbourg,
– Cirey-sur-Blaise, aux éditions Lieux-Dits,
– Mémoires de l’industrie, aux éditions Lieux-Dits,
– Vignory, petite cité de caractère, aux éditions Lieux-Dits, – Protestantismes, aux éditions du Patrimoine, – Corcieux, aux éditions Lieux-Dits.

La politique régionale en faveur de l’Histoire du patrimoine et de la mémoire

La Région Grand Est se mobilise au quotidien en faveur de l’Histoire, du patrimoine et de la mémoire. Ses équipes de l’Inventaire général du patrimoine culturel recensent, étudient et font connaître le patrimoine architectural et mobilier du territoire. Son Comité d’Histoire régionale anime le réseau des acteurs de l’Histoire et du Patrimoine en Grand Est, tandis que sa mission mémoire perpétue le souvenir pour retenir les leçons du passé. Elle organise ou participe ainsi à des manifestations et rendez-vous incontournables telles les Journées d’Histoire régionale, les Journées européennes du patrimoine, ou les Rencontres des Mémoires.

La Région Grand Est mène également depuis de nombreuses années une politique dynamique de soutien pour le patrimoine, historique et mémoriel, et à la promotion du tourisme de mémoire. Une série de dispositifs ciblés ont été mis en place afin de protéger et valoriser ce patrimoine historique :

la restauration du patrimoine architectural est soutenu par la région via un dispositif de soutien au patrimoine classé Monument historique et un dispositif de soutien pour la préservation et la restauration du patrimoine inscrit et non protégé,

– les initiatives des musées sont soutenues à travers le fonds régional pour les acquisitions des musées qui permet l’acquisition de nouvelles œuvres, le soutien aux expositions labellisées « exposition d’intérêt national » qui permettent de valoriser et de faire connaître leurs collections, et le soutien à l’aménagement des musées et à l’acquisition d’équipements muséographiques,

les projets de coopération dans le domaine de l’Histoire et du patrimoine, à travers un dispositif de soutien aux structures réseaux dans le domaine du patrimoine, un dispositif de soutien à la valorisation et à la médiation du patrimoine qui privilégie les projets partenariaux, et le soutien aux actions de mutualisation des opérations d’inventaire général,

la production historique régionale à travers le soutien aux revues régionales, patrimoniales et historiques, publiées notamment par les acteurs associatifs régionaux,

le devoir de mémoire pour les lycéens du Grand Est permettant aux jeunes d’acquérir des connaissances historiques et de développer leur curiosité et leur ouverture d’esprit. Il s’agit de projets culturels et artistiques en lien avec le devoir de mémoire,

– le soutien aux projets culturels, commémoratifs et événementiels relatifs à la mémoire des conflits, afin de soutenir des initiatives présentant un rapport direct et fort avec la commémoration des conflits armés des XIXème et XXème siècles sur le territoire,

le soutien au tourisme de mémoire. Fortement marquée par des décennies de conflits, la Région Grand Est développe le tourisme de mémoire pour faire émerger une offre touristique et mémorielle d’excellence à l’international et favoriser la transmission de ce patrimoine aux générations futures.

Lire Aussi