Edition du jeudi 23 novembre 2017

Villerupt : Palmarès 2017 du Festival du film italien 

Le Festival du Film Italien de Villerupt vient de dévoiler le Palmarès de sa 40e édition.

Mais il se poursuit jusqu’au dimanche 12 novembre, permettant au public de revoir les films primés. Six Amilcar (trophées créés par l’artiste Italo-Lorrain Amilcar Zanoni) ont été décernés.

Villerupt : palmaès 2017 du festival du film italien

Villerupt : palmaès 2017 du festival du film italien

AMILCAR DU JURY
(Parrainé par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle)

IL PADRE D’ITALIA de Fabio MOLLO.
Réalisation : Fabio Mollo • 2017. Avec Luca Marinelli, Isabella Ragonese Paolo est homosexuel et introverti et Mia est exubérante et enceinte de six mois. Ils ne se connaissaient pas mais un lien fort se crée entre eux lorsqu’ils traversent ensemble l’Italie à la recherche du père de l’enfant.

Mention spéciale : MANUEL de Dario ABERTINI
Réalisation : Dario Albertini • 2017 • Avec Andrea Lattanzi, Francesca Antonelli, Renato Scarpa, Giulia Elettra Gorietti Manuel vient d’avoir 18 ans et il quitte le foyer pour jeunes où il a vécu depuis l’incarcération de sa mère. Il voudrait qu’elle obtienne l’assignation à résidence sous sa responsabilité, mais il faut qu’il prouve aux autorités qu’il est capable de veiller sur elle.

AMILCAR DU JURY JEUNES
(Parrainé par la Région Grand Est et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale)

IL PADRE D’ITALIA de Fabio MOLLO

Mention spéciale : EASY – UN VIAGGIO FACILE FACILE de Andrea MAGNANI
Réalisation : Andrea Magnani • 2017. Avec Nicola Nocella, Libero De Rienzo, Barbara Bouchet Ex-champion de go-kart Isidoro, dit Easy, est désormais dépressif et passe ses journées devant sa Playstation. Il est chargé d’une mission par son frère : transporter un cercueil en Ukraine dans une voiture funéraire sans faire de vagues. Mais Isidoro c’est Isidoro !

AMILCAR DU JURY DE LA CRITIQUE
(Parrainé par le Conseil Départemental de Moselle)

L’ORDINE DELLE COSE de Andrea SEGRE
Réalisation : Andrea Segre • 2017 • Avec Paolo Pierobon, Giuseppe Battiston, Valentina Carnelutti, Yusra Warsama Corrado, fonctionnaire au ministère de l’Intérieur, est missionné pour trouver des accords avec la Libye afin de faire baisser les débarquements sur les côtes italiennes. Il rencontre une Somalienne qui veut rejoindre son mari en Europe. Comment concilier loi et humanité ?

Mention spéciale : CUORI PURI de Roberto de PAOLIS
Réalisation : Roberto De Paolis • 2017 • Avec Selene Caramazza, Simone Liberati, Barbora Bobulova Agnese, 18 ans, a été élevée dans la tradition catholique. Elle est sur le point de prononcer ses vœux de chasteté jusqu’au mariage lorsqu’elle rencontre Stefano, un jeune homme au passé difficile qui essaie de sortir de la précarité. Une rencontre bouleversante pour Agnese.

AMILCAR DU JURY DES EXPLOITANTS
(Parrainé par la Communauté de Communes du Pays-Haut Val d’Alzette)

TUTTO QUELLO CHE VUOI de Francesco BRUNI
Réalisation : Francesco Bruni • Avec Giuliano Montaldo, Andrea Carpenzano, Arturo Bruni, Donatella Finocchiaro Alessandro a 22 ans. Comme il est désœuvré, son père l’oblige à s’occuper de Giorgio, un poète oublié de 85 ans atteint d’Alzheimer. Une drôle de relation s’installe, mêlant poésie et jeux vidéo. Puis commence une véritable chasse au trésor, aussi folle que confuse.

AMILCAR DU PUBLIC
(Parrainé par la Région Grand Est)

7 MINUTI de Michele PLACIDO
Réalisation : Michele Placido • 2016 • Avec Ambra Angiolini, Cristiana Capotondi, Violante Placido, Ottavia Piccolo Lors de sa fusion avec une multinationale, toutes les ouvrières d’une usine textile sont assurées de garder leur emploi, à condition d’accepter une réduction de 7 minutes de leur temps de pause. Les onze femmes du comité d’entreprise se déchirent dans un huis-clos palpitant.

AMILCAR DE LA VILLE 2017

Marco Tullio GIORDANA
MARCO TULLIO GIORDANA commence son activité au début des années 1980, lorsque les auteurs engagés des deux décennies précé- dentes (on pense en particulier à Rosi) sont touchés par la crise générale du cinéma et de leur engagement. Giordana et d’autres de sa génération (Amelio par exemple) reprennent le flambeau à leur manière, avec les acquis politiques et cinématographiques de leur génération. Dans ses films, Giordana interroge l’histoire dans ses moments les plus critiques : la fin du fascisme, les années 1970, le phénomène mafieux… L’hommage comprend 6 films dont son dernier de 2017 : • I due soldati • 2017 • I cento passi • 2000 • Quando sei nato non puoi più nasconderti • 2005 • Sanguepazzo • 2008 • Romanzo di una strage • 2012 • Lea • 2016

Plus, ICI.

 

Lire Aussi