Edition du jeudi 23 novembre 2017

 « Emile Coué ou la force de l’imagination »

Dans le cadre de la 2ème édition du congrès international de la Méthode Coué à Nancy, le film « Emile Coué ou la force de l’imagination » (52 mn), réalisé par Alain Chrétien et soutenu par la Région Grand Est, sera diffusé en avant-première le vendredi 10 novembre à 20h au Cinéma Caméo à Nancy.  

Émile Coué de La Châtaigneraie, né le 26 février 1857 à Troyes et mort le 2 juillet 1926 à Nancy, est un psychologue et pharmacien français, auteur d’une méthode de guérison et de développement personnel fondée sur l’autosuggestion.

Émile Coué de La Châtaigneraie, né le 26 février 1857 à Troyes et mort le 2 juillet 1926 à Nancy, est un psychologue et pharmacien français, auteur d’une méthode de guérison et de développement personnel fondée sur l’autosuggestion.

« Tous les jours à tous points de vue, je vais de mieux en mieux »

La méthode Coué est entrée dans le langage courant sans plus aucun lien avec son créateur, Émile Coué. Pourtant, au début du XXème siècle, Émile Coué guérit des milliers de malades en France, en Europe et même aux États-Unis. Il eut des adeptes par millions en Occident. Aujourd’hui, ses enseignements se retrouvent dans les grandes écoles psychothérapeutiques actuelles et sont utilisés par les thérapeutes du monde entier.

Alain Chrétien, auteur réalisateur du Grand Est, retrace dans ce film l’histoire d’Émile Coué, père de la positivité, qui s’est fait connaître comme “le marchand de bonheur de Nancy”. C’est dans cette ville qu’il a terminé sa vie et fait la plupart de ses conférences. A travers ce film, Alain Chrétien a également souhaité mettre en lumière les apports de sa méthode dans les pratiques contemporaines. La partie animation du film a été réalisée par Chandre, un illustrateur qui vit à Metz.
Ce film a été cofinancé par France 3 Grand Est, Narratio film et la Région Grand Est.

Il sera diffusé le 18 décembre sur France 3 Lorraine, France 3 Champagne-Ardenne et France 3 Alsace. Il pourra également être visionné sur le site : grandest.france.fr

Le soutien régional au cinéma et à l’audiovisuel

La Région Grand Est consacre annuellement près de 5 M€ (hors exploitation), à l’ensemble des champs de la filière cinéma et audiovisuel. Elle apporte son soutien à la création et à la production audiovisuelle et cinématographique à travers des dispositifs et des fonds dédiés, ainsi qu’un soutien technique et logistique d’envergure assuré par les Bureaux d’Accueil des Tournages. La Région dispose ainsi d’une offre artistique, technique et logistique significative pour la filière cinématographique et audiovisuelle. Celle-ci contribue au rayonnement et à la notoriété de la Région, tout en favorisant les retombées économiques et culturelles.
La Région accompagne l’émergence des projets grâce à la mise en œuvre d’un Bureau des Auteurs. Elle s’implique pour la diffusion en région, l’éducation artistique, l’accompagnement des télévisions régionales, la structuration et le développement de la filière et des publics, ainsi que l’exploitation cinématographique.
La Région travaille également à la préservation et la valorisation de son patrimoine lié aux images et accompagne le développement des collaborations et coproductions dans le cadre transfrontalier, avec ses partenaires allemands, luxembourgeois, belges et suisses. Elle s’appuie sur la reconduction du fonds de soutien de codéveloppement avec les partenaires de la Grande Région ainsi qu’à travers sa participation au fonds de soutien de développement franco-allemand de fiction TV.
Pour connaître toutes les aides de la Région liées à la culture : grandest.fr rubrique mes aides régionales 

Lire Aussi