Edition du jeudi 23 novembre 2017

Livre: “La machine à tuer”

Le journaliste Jeremy Scahill, cofondateur du magazine en ligne The Intercept, est co-auteur  avec Glenn Greenwald, de La machine à tuer : La guerre des drones (Editions Lux, septembre 2017).

La machine à tuer: la guerre des drones (ed.Lux)

La machine à tuer: la guerre des drones (ed.Lux)

Même s’ils sont l’instrument de prédilection pour les frappes dites « chirurgicales », les drones ne visent juste qu’une fois sur dix et, la plupart du temps, assassinent des personnes qui ne représentent aucune menace. De plus en plus utilisés par les militaires et les services de renseignements américains, ces engins et ceux qui les commandent à distance font non seulement de nombreuses victimes innocentes, mais ils affaiblissent le renseignement antiterroriste en attisant la colère des populations affectées par la menace de la mort venue du ciel, en plus d’empêcher la collecte d’informations, parce qu’ils tuent au lieu de capturer.

Jeremy Scahill, Glenn Greenwald et toute l’équipe du site d’investigation The Intercept analysent dans ce livre une série de documents qui leur ont été confiés par un lanceur d’alerte. Un livre glaçant qui révèle comment l’État s’arroge le droit de vie et de mort sur des centaines de personnes, y compris des citoyens américains, et montre une machine militaire qui s’est emballée et semble aujourd’hui contrôler les apprentis sorciers qui l’ont créée.

Lire Aussi