Edition du dimanche 19 novembre 2017

Développement des musiques actuelles du Grand Est

Une convention vise à favoriser la diversité culturelle, la création artistique, et l’accompagnement vers de nouveaux modèles économiques, l’innovation et la coopération.

Signature de la convention (photo Pascal Bodez région GE)

Signature de la convention (photo Pascal Bodez région GE)

À l’occasion du festival Nancy Jazz Pulsations, Christian Nègre, Directeur adjoint de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Grand Est, Pascal Mangin, Président de la Commission Culture de la Région Grand Est, et Gilles Petit, Président du Centre National des Variétés (CNV) ont signé, ce samedi 21 octobre 2017, une convention de partenariat en faveur des musiques actuelles et des variétés dans le Grand Est.
Ce partenariat vient renforcer la collaboration de la DRAC, la Région Grand Est et le CNV autour du développement des musiques actuelles, avec, notamment, pour objectifs communs, la diversité culturelle, la création artistique, le soutien à l’émergence, l’accompagnement vers de nouveaux modèles économiques, l’innovation et la coopération. À travers cette initiative prometteuse, les partenaires réaffirment leur volonté de coconstruire une politique territoriale forte de soutien et d’accompagnement à la filière.

Soutenir les artistes

Cette démarche associe les acteurs de la filière installés en Grand Est, et permet de soutenir des projets innovants et contribuant à répondre aux enjeux suivants :
– soutenir les artistes régionaux émergents, notamment en encourageant leur mobilité à l’échelle nationale ou internationale,
– encourager les mises en relation entre les festivals afin de favoriser leurs mutualisations et synergies,
– encourager le développement et les échanges transfrontaliers, développer des opportunités d’échanges, de coopérations et de co-productions à dimension transfrontalière,
– inscrire les projets culturels dans l’innovation et la transition numérique : initier des expérimentations croisées entre acteurs culturels et entreprises du numérique pour explorer de nouvelles formes de création, intéresser un nouveau public et développer la mobilité des œuvres et la valorisation des talents régionaux du Grand Est.
Parmi les actions menées, deux appels à projets à destination des professionnels de la filière ont été publiés :
 actions interprofessionnelles entre les festivals de la filière des musiques actuelles,
 numérique : nouvelles formes artistiques, nouvelles pratiques et nouveaux usages dans la filière des musiques actuelles.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 13 novembre 2017, par voie électronique à l’adresse suivante : aap-grandest@cnv.fr
Ces deux appels à projets sont disponibles sur la page dédiée des sites internet de chacun des partenaires :

CNV : http://www.cnv.fr
Région Grand Est : http://www.grandest.fr
DRAC : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Grand-Est
Ce partenariat représente un engagement de 55 000 € en 2017 au service de l’écosystème de la filière musicale en Grand Est, alimenté à hauteur de 25 000 € par la Région Grand Est, 25 000 € par le CNV et, 5 000 € par la DRAC Grand Est.

À PROPOS DU SECTEUR DES MUSIQUES ACTUELLES

Le secteur des musiques actuelles en France s’est structuré depuis une trentaine d’années et de nombreux réseaux territoriaux ont émergé. Il s’est, au fil des décennies, professionnalisé et assume sa volonté de recherche, d’expérimentation et d’innovation, sociale, sociétale ou économique. La filière des musiques actuelles affiche comme objectifs, pour ce futur réseau, le soutien et la promotion aux différents acteurs et initiatives du territoire du Grand Est, tout en échangeant avec les collectivités publiques, et ce, dans un esprit de co-construction. Ces réseaux représentent souvent une multiplicité d’acteurs qui ont souhaité coopérer et construire ensemble un réseau sur la base de valeurs et d’objectifs communs.

Lire Aussi